Florence Thibaut

17 September 2020

© Modern Alchemist

Pensé il y a quelques mois par Anne Boulord, agente de chef, consultante food et ex-journaliste, le concept de Toqués du Shaker a rapidement trouvé un écho chez Bacardi, géant aux marques-références de Martini à Grey Goose. L'ancienne rédactrice en chef du supplément Victoire, a su convaincre une brochette de chefs très différents, de la jeune étoile montante Maxime Maziers, repreneur de Bruneau, à Pascal Devalkeneer du Chalet de la Forêt**, en passant par le chef italien Giovanni Bruno du Senzanome*. Leur objectif : apprendre des meilleurs. « La scène bruxelloise du bartending s'est énormément professionnalisée ces dernières années. C'est un monde en pleine effervescence. En faire profiter les chefs a beaucoup de sens ».

Les chefs et la bartenders de la première promotion des Toqués du Shaker
Les chefs et les bartenders de la première promotion des Toqués du Shaker devant le Logis de Grey Goose  © Albane Photographe

De la cuisine liquide

Côté barman, à nouveau, il s'agit de la crème de la crème. Sélectionnés par Bacardi pour leur identité forte et leur créativité, ils forment les chefs et leurs transmettent leurs techniques. « Chaque formateur anime deux ateliers autour d'une des sept marques premium du groupe. On leur présente d'abord l'alcool et on leur montre des recettes. Ils doivent ensuite revenir avec leur propre cocktail. La dimension plaisir participe pleinement au succès du format. Le but est aussi de s'amuser ».

Un cocktail préparé par l'un des Toqués du Shaker
 © Botanical by Alfonse

Pour les chefs, outre l'ouverture à une nouvelle clientèle, l'intérêt est de sortir de leur zone de confiance. « On met les chefs, pour la plupart gastronomiques et plus qu'experts dans leur domaine, dans une situation d'apprenants. Ils peuvent à nouveau essayer et se tromper. C'est très rafraichissant », constate Anne Boulord. « Le food pairing avec des cocktails peut ouvrir des possibilités plus intéressantes que le vin. Je pense aux textures, aux couleurs ou aux jeux de saveurs », souligne Maxime Maziers, participant depuis le début de l'aventure.

Du gin à la vodka

Les Toqués du Shaker ont démarré leur apprentissage avec le gin Bombay Sapphire grâce aux explications du bartender star Lam Boupinh, concepteur du bar à cocktails Mizaru. « J'ai essayé d'apporter des solutions à leurs problèmes pratiques, qu'il s'agisse d'une absence de place pour shaker ou d'un manque de temps durant le service, partage le mixologiste. Nos univers respectifs sont très proches. On essaye tous d'offrir une expérience à nos clients ». Les apprentis bartenders sont ensuite passé au rhum avec la gamme Bacardi Ocho sous la supervision de Sébastien Bourdain, créateur du bar saint-gillois Modern Alchemist. Viendront ensuite la Tequila Patron, le whisky Dewar's, la liqueur Saint-Germain , le bitter Martini et la vodka Grey Goose.

Anne Boulord, initiatrice des Toqués du Shaker
Anne Boulord, à l'initiative des Toqués du Shaker © Albane Photographe

Démarré à l'hiver dernier, puis mis entre parenthèse à cause du Covid-19, le programme devrait se dérouler jusqu'à l'été 2021. Et Anne Boulord de terminer : « L'objectif ultime est que cette communauté grandisse et donne naissance à d'autres projets, de soirées food pairing sur mesure à des concepts plus créatifs et participatifs. Je pense, par exemple, à une activité cocktails-cueillettes de plantes. Les possibilités sont infinies ».

www.bruneau.be
www.bacardilimited.com/belgium
www.themodernalchemist.be
www.sanzaru.be/mizaru-bar-cocktails-bruxelles

Publicité

Tous les articles

Publicité