Inscrivez-vous à notre newsletter

Olivia Roks

25 January 2019

© DR

Diplômé de l'institut Saint Luc, Michel Penneman commence sa vie professionnelle en tant que dessinateur industriel chez Tractebel. Fin des années 80, les premières images 3D voient le jour. Michel Penneman s'implique dans l'apprentissage de cette nouvelle technologie dont il perçoit le potentiel.

En 1994, son bureau Détrois comme 3D voit le jour, une société spécialisée en image 3D architecturale. Peu à peu, il se tourne vers l'architecture d'intérieure. Nombreux projets d'ampleur vont lui être confiés tel que le White hôtel, le Pantone hôtel, le Hygge hôtel ou encore plus récemment le restaurant la Table de l'épicerie de luxe Rob mais aussi nombreux intérieurs privés.

Le Vintage Hotel, à Bruxelles © DR 

Notre expérience

Quand Michel Penneman vient donner son avis et ses précieuses idées chez un privé, il rencontre tout d'abord la, le ou les clients. Il les écoute, ressent leurs envies... « Il faut ensuite voir le bien à rénover, l'analyser, circuler, s'imprégner... J'aime travailler sur plans, il me faut du papier. Crayonner, gommer, déchirer, faire cinq versions de la salle de bain, de la cuisine, mesurer, imager... Ensuite on passe à la 3D... J'ai dans mon équipe Zoé, une spécialiste qui va permettre au client de s'immerger dans le projet, là on rentre dans le vif du sujet. On va parler aménagements mais aussi choix des sanitaires, de l'éclairage, des matières, etc... Viennent ensuite des réunions de mise au point, plans d'électricité, de plomberie, plans d'exécution, parois, murs, mobilier, etc... Tout à son importance dans un projet, mais la circulation et la lumière sont deux points à ne pas négliger ! » confie l'architecte d'intérieur.

Une chambre de l'hôtel Pantone de Bruxelles © DR 


Tout au long de sa visite, Michel demande notre avis : que voyez-vous ici ? Et là ? Il approuve ou donne d'autres suggestions éclairées qui peuvent engendrer de petits travaux ou font office de simples et précieux conseils déco telle qu'une idée de luminaire, l'orientation adéquate d'un canapé dans le salon, des conseils afin de meubler certains espaces, etc.

La boutique Marcolini à Patris© DR 


Dans notre cas, Michel Penneman confortera surtout nos idées et envies en ajoutant des astuces et des adresses qui pourront être précieuses. Préconiser un éclairage dimé, veiller à absorber le bruit qui est une réelle nuisance invisible, parsemer des tapis par-ci par-là, embellir ces portes donnant vers le grenier, préconiser des murs blancs... Et il ne cessera de répéter que la simplicité demeure la règle d'or. « Un espace simple, dégagé, lumineux sera toujours un espace réussi. »

 

L'hôtel Pantone, à Bruxelles © DR 

 

Notre avis

On appréciera cette rencontre simple et agréable, un réel échange qui tantôt confortera nos choix déco et réno, tantôt nous donnera les bonnes pistes à emprunter... On aimera aussi la vision de Michel Penneman qui s'adapte au client et surtout à son budget.

Le Hygge Hotel à Bruxelles © DR 

Cependant, si nous avons eu la chance d'avoir Michel Penneman dans son chez soi, notez qu'il se déplace rarement en personne afin d'octroyer des conseils à un client, mais son agence reflétant sa philosophie le fait avec brio, le tarif journalier de l'agence est approximativement de 750€ pour les missions en Belgique.

 
www.michelpenneman.com

Publicité

Tous les articles

Publicité