Rédaction

13 June 2019

© Atelier Jalaper

Un fragment de légende au poignet

Si l'horlogerie et l'automobile nourrissent depuis très longtemps des liens indéfectibles, c'est bien parce que ces deux univers partagent des ressorts psychologiques identiques, ceux qui remuent et donnent du plaisir à un public sensible à la belle mécanique.
Atelier Jalaper s'inscrit dans cette tradition, en associant ces deux univers de manière totalement nouvelle et originale.

Louis Jalaber et Simon Szleper, fondateurs d'Atelier Jalaper © Atelier Jalaper


La marque horlogère a en effet pour objet de créer des montres offrant à leur propriétaire un fragment de légende automobile. Et ce n'est pas une figure de style. Chaque montre Atelier Jalaper intègre concrètement et visiblement une pièce authentique et authentifiée d'une automobile de légende. Une prouesse technique, intégrée dans un design abouti au terme de deux années intenses de travail.
En mariant les matières qui façonnent ces deux mondes, une montre Atelier Jalaper se veut l'incarnation d'une union, celle de la puissance, de l'élégance, de la précision, de la légende et du Temps.

© Atelier Jalaper


L'Aston Martin DB5 pour commencer

Pour lancer leur première série limitée de 600 pièces, Louis Jalaber et Simon Szleper ont jeté leur dévolu sur l'Aston Martin DB5. Produit de 1963 à 1965 en un millier d'exemplaires seulement, ce modèle de la marque britannique s'est hissé au rang de légende grâce notamment à un certain James Bond. Chaque exemplaire de cette première série, déclinée en quatre modèles, est ainsi créé à partir d'une pièce authentique prélevée sur une Aston Martin DB5, et est gravé au dos de son boîtier du numéro de châssis correspondant.

© DR/Shutterstock.com

Cette empreinte physique à dimension mythique sera alimentée du mouvement japonais Miyota (Citizen), réputé pour sa fiabilité et sa robustesse. Ce choix permettra de répondre aussi à l'objectif
d'accessibilité financière que se sont fixés les fondateurs. « Il n'y a aucune raison de conditionner les amoureux d'horlogerie et d'automobile au contenu de leur portefeuille ».

© Atelier Jalaper

L'assemblage de ces montres mécaniques automatiques est entièrement réalisées en Suisse à La Chaux-de-Fonds.

Publicité

Tous les articles

Publicité