Inscrivez-vous à notre newsletter

Martin Boonen

14 September 2023

Le brame désigne les puissants et gutturaux raires (terme utilisé pour décrire le bruit que les cervidés mâles émettent) que l’on entend raisonner au fond des forêts lors de cette période de rut. Il est le défi préliminaire à d’impressionnants combats qui voient les cerfs s’affronter pour avoir l’honneur de s’accoupler avec les biches de leurs hardes. Après une période d’intimidation vocale, les cris rauques et profonds laissent leur place aux bruits secs et durs des bois qui s’entrechoquent, s’emmêlent, se démêlent et s’entrechoquent encore.

© DR/Shutterstock.com

Ce spectacle, au fond des bois, dans des ambiances aurorales ou crépusculaires, à quelque chose de fantasmagorique. D’autant plus que ces démonstrations de virilité sont généralement réservées aux oreilles. Dans les lumières tamisées du début ou de la fin de journée, il est en effet absolument défendu de tenter de s’approcher de trop près des animaux. C’est la période des amours, et, à l’occasion de ce rituel nuptial, les cerfs sont irrigués jusqu’au bout des andouillers par la testostérone, ce qui rend les puissants animaux nerveux et prompts à charger. Outre les véritables armes blanches que représentent les bois sur la tête des cerfs, nous savons depuis peu qu’ils sont couverts de bacteries et les blessures qu’ils causent s’infectent jusqu’à provoquer de graves septicémies. Un accident avec un cerf ne pardonne pas. Mais ne vous en faites pas, le spectacle auditif est si puissant, que vous n’aurez pas forcément envie de vous approcher pour en profiter pleinement.

© DR/Shutterstock.com

Pour maximiser vos chances d’entendre les cerfs bramer, privilégiez les soirées froides et les nuits de pleine lune, soit tôt le matin, soit en début de soirée. Étouffez tant que possible vos bruits et la lumière que, par exemple, votre téléphone pourrait émettre (baissez sa luminosité). Masquez vos odeurs, en particulier celles des parfums ou du tabac : ils vous sentiront avant de vous voir. Si vous voulez essayer de discerner également cet étrange ballet, munissez-vous de jumelles, si possible à bon indice crépusculaire, voire à vision thermique, pour rester à bonne distance et ne pas vous mettre en fâcheuse posture.

© DR/Shutterstock.com

Seul…

Il est tout à fait possible d’essayer d’écouter librement le brame. Attention tout de même  : une partie du domaine forestier belge est fermé à cette période de l’année. Néanmoins, en Ardenne, il existe une une dizaine de zones d’écoute libre. En voici quelques-uns quelques unes :

  • La N889 entre Champlon et Nassogne
  • Le site de la Converserie le long de la N89
  • La tour de Priesse, d’ordinaire idéale pour pour observer le grand gibier, est malheureusement inaccessible en période de brame. Ses alentours restent un bel endroit pour entendre le raire des cervidés
  • La forêt du Roi Albert en face de l’aérodrome de Saint-Hubert et aux abords de celui-ci, entre Libramont et Libin (N40),
  • Les abords du Domaine des Amerois, entre Florenville et Bouillon
  • Certaines zones délimitées en Forêt d’Anlier, la plaine de Vlessart, près de Martelange, le Ban d’Alle entre Corbion et Sugny,…

Les zone d'écoute libre du brame de la région de Saint-Hubert © CRIE de Saint-Hubert

…ou accompagné ?

Quand on n’est ni familier des cervidés, ni de la forêt ardennaise, le plus simple est souvent de participer, en s’inscrivant au préalable,  à une sortie en petit groupe organisée par un organisme spécialisé. Notamment par le CRIE (Centre Régional d’Initiation à l’Environnement) de Saint-Hubert les 15, 17, 22, 24, 28 et 29 septembre. Le Royal Syndicat d’Initiative de Saint-Hubert organise également les siennes les 15, 16, 22, 23, 29 et 30 septembre. L’office du tourisme de Houyet organise également deux balades  : la première, en soirée, le 15 septembre, et la seconde, dans la matinée du 17 septembre. D’autres balades accompagnées dédiées au brame un peu partout en forêt sont reprises ici.

En province de Liège, le parc Forestia organise une soirée avec l’un de ses soigneurs : deux heures de balade suivie d’une séance de questions-réponses et d’un dîner au Forest’Bar pour ceux qui le souhaitent.

Le domaine des Grottes de Han met en place tout un dispositif pour profiter du brame dans les meilleures conditions : des visites exclusives au lever du jour ou au coucher du soleil. Certaines comprennent même un repas dans le restaurant du parc, d’autres sont adaptées aux enfants. Le Cocoon Village, au cœur du domaine, est également un endroit idéal pour profiter du spectacle en plein glamping.

Ceci est une liste non exhaustive. Partout en Ardenne, des communes, des hôtels, des guides nature… organisent des événements à l’occasion de cette période si spéciale de la vie de nos forêts.

René Magritte, Le Bain de cristal, 1946

Foires & Expositions

Betty Parsons

Arts & Culture

Royaume-Uni, Londres

Du 20/03/2024 au 27/04/2024

Publicité

Jardins

Belgique

Tous les articles

Publicité