Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Le bel été de Belœil

BeloeilÉté

Rédaction

29 June 2023

Une nouvelle scénographie immersive, Peter Pan à l’honneur dans un spectacle en plein air, une expérience de glamping inédite, un concert éclairé à la bougie et un événement marquant de l’histoire familiale des princes de Ligne mis en lumière : l’été sera beau au château de Belœil !

Pour sa saison estivale, le château de Belœil a imaginé une programmation éclectique et riche en émotions. De quoi réjouir tous ceux qui viennent chercher un peu de fraîcheur dans le parc et les jardins à la française. Sans oublier les amateurs de patrimoine et d’histoire, qui viennent admirer ses différentes salles et ses nombreux objets d’art.

5 nouveautés sont au programme en juillet et août :

Une nouvelle scénographie immersive

À l’intérieur du château, les visiteurs mettent désormais leurs cinq sens en éveil, pour revivre intensément l’histoire du domaine : sentir des effluves de rose, toucher certains objets, admirer des portraits et mobiliers d’époque, savourer de petits bonbons ou encore entendre les récits des ancêtres des princes de Ligne, occupés à écrire leurs mémoires. Totalement innovante, cette nouvelle scénographie immersive est ponctuée par une série d’objets monochromes, réalisés par l’artiste Isabelle de Borchgrave. Ce parcours, œuvre du scénographe Christophe Gaeta, a été réalisé grâce au soutien du Fonds européen de développement régional et de la Wallonie, en collaboration avec la Maison du Tourisme de la Wallonie picarde et Ideta, dans le cadre du projet européen Interreg, Tourism Lab.

© DR

© DR

Une exposition temporaire

À partir du 10 juillet, le château mettra à l’honneur un fait marquant et pourtant peu connu de l’histoire familiale : durant la deuxième guerre mondiale, le prince Eugène et la princesse Philippine de Ligne ont mis en place les Foyers Léopold III, des centres d’accueil et de refuge pour enfants nécessiteux Le plus important d’entre eux se trouvait à Beloeil. Y étaient hébergés entre 1000 et 3.000 enfants dans le château et les dépendances. Parmi ceux-ci, plus d’une centaine d’enfants juifs ont été accueillis en secret dès l’été 1942 fuyant les persécutions de l’Occupant. À Beloeil, ils ont pu bénéficier d’une protection salvatrice, notamment de faux certificats de baptême, dans le seul but de leur sauver la vie. Les historiens estiment qu’environ 160 à 200 enfants juifs ont trouvé refuge à Beloeil entre 1942 et 1945.

Le prince Eugène II de Ligne © CC/Wikimedia Commons

L’un d’eux, François Ajlkichen, a ainsi écrit au prince Michel de Ligne : “Au moment où des enfants comme moi étaient poursuivis, battus, affamés à mort, asphyxiés au gaz et brûlés au crématoire, j’étais abrité sur votre domaine comme dans une oasis dans le désert, tenu propre, bien habillé et nourri, faisant la sieste au soleil, nageant dans le beau lac en été et glissant sur sa glace en hiver, mené en promenade dans le magnifique parc du château . Alors que le mal, la cruauté et l’orgueil régnaient en Europe, le prince Eugène II de Ligne, animé d’une admirable noblesse d’âme, ouvrit son domaine au règne de la bonté en y abritant près de mille enfants rendus malheureux pendant la guerre, et parmi eux des dizaines d’enfants juifs menacés de mort. Le Prince savait qu’il s’exposait ainsi lui-même, sa famille et son équipe du château, au danger de châtiment des Allemands ». Mais comme l’a dit sa fille, la Princesse Yolande : “J’ai fait ce que je devais faire”. Ils ont écouté la voix de leur conscience.” Suite à ces actes de courage, le prince Eugène et la princesse Philippine ont reçu en 1975, le titre de Justes parmi les Nations, la plus haute distinction civile octroyée par l’Etat d’Israël.

Un concert à la lumière des bougies

Le phénomène Candelight débarque à Belœil. Le temps d’une soirée hors du temps, une centaine de privilégiés pourront assister à un concert de musique classique, à la lueur des bougies. Au programme ? Un hommage à Queen par le quatuor à cordes bruxellois Marolles Ensemble. Une performance intimiste pour (re)découvrir la musique autrement.

Le samedi 22 juillet à 22h30, à l’Orangerie du Château – Inscriptions : ici

© Candelight

Peter Pan, à l’honneur

C’est désormais une tradition : le château de Belœil s’anime au mois d’août, au rythme de pirouettes burlesques, d’acrobaties vertigineuses, de notes de musique et d’étonnants effets pyrotechniques. Du 2 au 22 août, les Nocturnales de Luc Petit présentent Peter Pan, leur nouveau spectacle déambulatoire en plein air. Le temps d’un rêve devenu réalité, le public pourra retrouver son âme d’enfant et suivre l’ombre de Peter Pan avant qu’elle ne s’échappe… Pour l’occasion, plus de 50 acteurs, danseurs et performeurs transformeront le parc de ce lieu identitaire et patrimonial du Hainaut en Pays imaginaire. La magie des couleurs d’une nuit d’été se reflétant sur la surface du Grand bassin et l’écrin exceptionnel que constituent les jardins du Parc ceinturant le château stimuleront indubitablement l’imaginaire. ​

© Bosilo

À noter que l’équipage du Capitaine Crochet – incarné par le comédien Olivier Bonjour – sera constitué de 35 bénéficiaires du centre de La Pommeraie. En mettant en scène ces résidents, ce n’est pas le handicap qui est mis à l’honneur mais l’Humain. En réalisant cette démarche d’intégration, Les Nocturnales veulent faire tomber les barrières et porter sur scène le talent d’artistes dont le handicap n’est en aucun cas un frein à l’expression scénique. ​

Du 2 au 22 août dans le domaine de Belœil – Réservations : ici

Glamping dans le parc ​ ​ ​ ​ ​

Les aventuriers désireux de se remettre des émotions du spectacle et prolonger encore et toujours la magie, pourront vivre un séjour glamping au sein même du domaine de Belœil.

© DR

Le temps d’une ou plusieurs nuit(s), ils auront l’opportunité de se ressourcer dans cet écrin de verdure exceptionnel et de découvrir les trésors que recèle la Wallonie picarde. Une occasion exceptionnelle d’observer les étoiles, le temps d’une nuit d’été, dans le décor du « petit Versailles belge ».

Passation de flambeau au Grand-Duché

Chroniques royales

Les bruits couraient depuis quelque temps et le grand-duc n’a fait que les confirmer en annonçant lors de son discours de fête nationale, son souhait de nommer le grand-duc héritier Guillaume Lieutenant-représentant du pays, une façon de déléguer une partie de ses pouvoirs à son fils, en prévision d’une abdication prochaine, un fait coutumier au Luxembourg.

L’hippodrome de Wellington à Ostende

Agenda

Ici, ce n’est pas vous qui pratiquez un sport… et pourtant, l’enthousiasme est tout aussi grand ! Connaissez-vous l’hippodrome de Wellington à Ostende ?

Belgique, Ostende

Du 01/07/2024 au 26/08/2024

Informations supplémentaires

Informations pratiques

Le Château est ouvert au public tous les jours en Juillet (sauf le 9 juillet, exceptionnellement fermé) et en août, de 13 à 18 heures.

Publicité

Tous les articles

Publicité

Tous les articles