Inscrivez-vous à notre newsletter

Camille Misson

16 June 2022

La basilique de la Sagrada Familia à Barcelone. Le chef-d'oeuvre Antoni Gaudi est devenu un site du patrimoine mondial de l'UNESCO en 1984. © DR

Jour 1 : Casas Vicens & Mila

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2019. www.casavicens.org Photo David Cardelus.

On commence notre séjour dans cette merveilleuse ville avec la visite d’un petit chef-d’œuvre du célèbre architecte & artiste Antoni Gaudí* : la Casa Vicens. Cette maison, construite entre 1883 et  1885, est sa première grande commande par Manuel Vicens, courtier en bourse. L’architecte y dévoilera tout son talent et sa vision moderniste qui marquera la ville entière par la suite. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco, vous y découvrirez le pan orientaliste du style de Gaudí.

Antonio Gaudí (1852 - 1926) © DR

Antonio Gaudí (1852 - 1926) © DR

* Petit rappel de qui était Gaudí : Né en 1852 à Reus (Tarragone), Antoni Gaudí i Cornet est considéré comme le représentant majeur du modernisme catalan et l’un des pionniers du mouvement Art Nouveau en Europe, malgré son architecture évolutive marquée par un style très personnel qu’il est bien difficile de classer. Il a utilisé pour chacune de ses œuvres des ressources révolutionnaires qui sont à l’origine des innovations formelles et structurelles mondialement utilisées dans l’architecture du XXe siècle. Le style de Gaudí peut se définir comme organique, et librement inspiré des formes de la faune et le flore, sans pour autant renoncer aux leçons de l’architecture antique qui constituent le socle de connaissances des études de l’architecte. Mais Gaudí diversifia son apprentissage en s’intéressant à l’architecture byzantine et catalane. La nature reste, cependant, le grand livre ouvert dans lequel il puise son inspiration !

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2019. www.casavicens.org Photo David Cardelus.

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2019. www.casavicens.org Photo David Cardelus.

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2019. www.casavicens.org Photo David Cardelus.

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2019. www.casavicens.org Photo David Cardelus.

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2017. www.casavicens.org Photo Pol Viladoms

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2017. www.casavicens.org Photo Pol Viladoms

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2019. www.casavicens.org Photo David Cardelus.

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2019. www.casavicens.org Photo David Cardelus.

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2017. www.casavicens.org Photo Pol Viladoms

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2017. www.casavicens.org Photo Pol Viladoms

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2017. www.casavicens.org Photo Pol Viladoms

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2017. www.casavicens.org Photo Pol Viladoms

© Casa Vicens Gaudí, Barcelona 2017. www.casavicens.org Photo Pol Viladoms

Votre billet de la Casa Vicens inclut un audioguide. Étant donné que vous pourrez l’écouter directement sur votre smartphone, n’oubliez pas d’ emportez vos écouteurs. Réservez vos billets ICI.

© The Rooftop Sir Victor

© The Rooftop Sir Victor

Pour le déjeuner,  je vous propose un rooftop avec vue sur les toits de la casa Mila et de la Sagrada Familia : The Rooftop de l’Hôtel Sir Victor.

La carte, d’inspiration méditerranéenne, propose des plats estivaux, simples et à partager, comme leur hamachi poêlé, des salades fraîches et un faux-filet grillé au charbon de bois. Ils vous suffit de dire au mixologue dans quel mood vous êtes pour qu’il vous concocte le parfait cocktail pour l’accompagner votre état d’esprit ! Tout est préparé avec des ingrédients provenant des marchés locaux. Je vous conseille de commander plusieurs plats dont le Crispy Chicken Pita, le Cheese Burger et le Charcoal Grilled Whole Branzino et de les partager. Réservez ICI

© DR

© DR

Notre petite balade digestive (de 3 minutes à pieds) nous mènera à la Casa Mila connue également sous le nom de La Pedrera (la carrière de pierre). Érigé entre 1906 et 1910 par Gaudí, l’édifice fut commandé par Pere Milà i Camps, un entrepreneur prospère et promoteur immobilier.

La caricature de la Casa Mila publiée dans le journal satirique L’Esquella de la Torratxa. © DR

La caricature de la Casa Mila publiée dans le journal satirique L’Esquella de la Torratxa. © DR

Malgré l’opposition des administrations locales à l’édification de ce bâtiment et les moqueries des barcelonais (qui comparait le bâtiment à un parking de Zeppelins), la Casa Milà fait partie, un siècle après sa construction, des lieux emblématiques de la ville et des dix sites les plus touristiques de Barcelone. Aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’Unesco, cet hôtel particulier fut l’avant-dernier projet de Gaudí. Réservez vos billets ICI.

Tout comme pour la Casa Vicens, le mobilier d’origine de la Casa Mila ne meuble plus les salles. L’exposition Gaudí qui se tient actuellement au Musée d’Orsay (jusqu’au 17 juillet 2022) où figurent mobilier, photos, dessins, etc. démontre l’univers de cet architecte-génie !

Pour la suite, petit passage obligé par votre airbnb ou hôtel pour reposer vos petites gambettes et pour un changement de tenue. Attention, ce soir , on dîne ET on danse !

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

© Boca Grande

Pour la soirée, je vous emmène à la Boca Grande. En entrant dans le restaurant, vous serez tout d’abord surpris par la décoration, ainsi que par l’ambiance qui règne dans l’établissement. Aménagé et décoré dans un style colonial (animaux disséqués, mobilier d’auteur, tissus de qualité, miroirs victoriens et vieilles photographies) par l’architecte d’intérieur Lazaro Rosa Violan, le succès de la Boca Grande repose essentiellement sur son concept tendance. C’est à la fois un excellent restaurant, un imposant et impressionnant bar à cocktails, et des toilettes 5*, où officie un DJ à partir de 23h jusqu’au petites heures du matin ! Réservez ICI.

Jour 2 : Montjuïc

Téléphérique Barcelone

Téléphérique Barcelone © DR

Aujourd’hui on va prendre de la hauteur, direction Montjuïc. On se souvient tous de la scène mythique de L’Auberge Espagnole dans laquelle Xavier et Anne-Sophie sont face à une vue sublime depuis le téléphérique. Du coup je vous propose deux options pour vous y rendre : le téléphérique ou le funiculaire.

Si vous prenez le téléphérique, faîtes attention lors de la montée, à l’organisation urbaine impressionnante de Barcelone : le Plan Cerdà. En 1841, la mairie de Barcelone lance un appel d’offre pour élargir la ville au-delà des anciennes murailles (en noir sur la carte). En 1860, après avoir étudié différentes propositions, e gouvernement central approuve le projet de l’ingénieur et urbaniste Ildefons Cerdà (1815 – 1876) pour agrandir la ville selon une structure en forme de quadrillage, connu aujourd’hui sous le nom de l’Eixample (extension urbaine). La mise en œuvre du plan durera presque un siècle.

Carte représentant le Plan Cerdà & la vieille ville (en noir en bas à gauche) © DR

Carte représentant le Plan Cerdà & la vieille ville (en noir en bas à gauche) © DR

Le quartier du Montjuic abrite le Palais National, le Château de Montjuic, la Fondation Joan Miró, le Jardin botanique, la célèbre fontaine « magique », le stade Olympique et le poble espanyol. Il ne vous reste plus qu’à choisir en fonction de votre timing.

Fondation Miro Barcelone

La fondation Miró © DR

Le Château de Montjuïc © DR

Le Château de Montjuïc © DR

Le Poble Espanyol © DR

Le Poble Espanyol © DR

L'Anneau Olympique de Montjuïc © DR

L'Anneau Olympique de Montjuïc © DR

Le Musée National d’Art de Catalogne © DR

Le Musée National d’Art de Catalogne © DR

Les jardins botaniques. © DR

Les jardins botaniques. © DR

Le fontaine magique © DR

Le fontaine magique et ses jeux de lumières © DR

  • La Fondation Miró au décor architectural somptueux de regroupe la plus grande collection des oeuvres de l’artiste catalan qui a marqué le paysage barcelonais. Réservez vos billets ICI.
  • Le Château de Montjuïc qui est une ancienne forteresse militaire avec une longue histoire liée à la ville. Aujourd’hui le château sert de mirador, on peut y contempler une vue imprenable sur la ville. Réservez votre visite ICI.
  • Le Village espagnol connu sous le nom de Poble Espanyol fut créé à l’occasion de l’Exposition Internationale de 1929, il représente avec exactitude les plus beaux recoins de quelques villages d’Espagne.
  • L’Anneau Olympique de Montjuïc construit pour les Jeux Olympiques de 1992 est constitué du Stade Olympique Lluís Companys, du Palais Sant Jordi, des piscines Bernat Picornell et de la singulière Tour de Télécommunication de Calatrava.
  • Le Musée National d’Art de Catalogne est dans aucun doute l’édifice le plus impressionnant de Barcelone. Le musée est un musée complet qui se distingue par son excellente collection d’art roman, considérée la plus complète du monde. Réservez vos billets ICI.
  • Les jardins botaniques situés dans l’ancienne décharge municipale de Barcelone abritent plus de 2 000 espèces de plantes, ce jardin est  qui est aujourd’hui d’une grande beauté.
  • La fontaine Magique de Montjuïc, qui fonctionne depuis plus de 80 ans, est le théâtre d’un spectacle de jeux d’eau et de lumières. Si vous prévoyez de profiter de son spectacle, attendez la fin de la journée pour que le spectacle soit encore plus époustouflant.
El Xalet, Barcelone

© El Xalet

Abrelatas, Barcelone

© Abrelatas

Pour le déjeuner, je vous propose deux options :

  • El Xalet qui combine une cuisine méditerranéenne et d’auteur avec les vues les plus spectaculaires de Barcelone. Réservez ICI.
  • Abrelatas, une taverne de la Grand-place du Poble Espanyol dont les spécialités sont les tapas, la sangria et le vermouth. Réservez ICI.

Pour dîner, je vous propose El Nacional : un complexe gastronomique de 2 600 m2 proposant des produits frais et variés. L’espace abrite quatre restaurants, quatre bars, et mille façons de se remplir l’estomac et l’esprit.

Jour 3 : Sagrada Familia

Sagrada Familia

© DR

On ne pouvait pas passer par Barcelone et ne pas rendre visite à son symbole universel… La basilique de la Sagrada Familia est l’œuvre la plus connue et le projet le plus ambitieux d’Antoni Gaudí. En 1881, grâce à des dons, « l’Association spirituelle des pieux de Saint Joseph » acheta une parcelle de 12.800 m², pour la construction du temple. Mais ce n’est qu’en 1882, fête de Saint Joseph, que fut placée la première pierre. Initialement, le projet fut commandé à un autre architecte, Francisco de Paula del Villar y Lozano.

© DR

© DR

Mais Gaudí en hérita fin 1883. Son nouveau projet était beaucoup plus ambitieux que la proposition de son prédécesseur. Il envisageait la construction d’un temple avec 5 nefs, une croisée, une abside, un déambulatoire extérieur, 3 façades et 18 tours*. Il s’agit du projet le plus complexe et singulier de tous ceux entrepris par Gaudí et auquel il consacra 43 ans de sa vie. La fin de la construction est prévue pour 2026, et coïncidera avec le centenaire de la mort d’Antoni Gaudí. Fun fact : à sa finition, la Sagrada Familia sera l’édifice le plus élevé de Barcelone et l’église la plus haute du monde, avec 172 mètres de hauteur. Réservez ICI.

*Petit conseil : la visite des tourelles n’est pas conseillée pour ceux qui souffrent de claustrophobie (faîtes moi confiance 😅).

Le poisson doré de Frank Gehry. © DR

Le poisson doré de Frank Gehry. © DR

On se dirige ensuite vers le littoral et La Barceloneta. Cet ancien quartier de pêcheurs au charme méditerranéen est aujourd’hui le centre de la scène artistique barcelonaise. Pour y accéder depuis la Sagrada, c’est bien simple, c’est tout droit. Votre repère ? Le Peix de Frank Gehry. Ce grand poisson de 56 x 35 mètres, semble flotter au-dessus de la Méditerranée dominant la façade maritime du port olympique. Le soleil se reflète sur les écailles dorées de la sculpture métallique et c’est pour ce jeu de lumières que les lever et coucher du soleil de la mer deviennent les moments privilégiés des visiteurs pour immortaliser ce tableau coloré.

Red fish

© DR

Pour le déjeuner, je vous emmène manger une paella au bord de la plage au Red Fish. La carte entièrement tournée vers la mer propose des classiques catalans avec produits frais, locaux, péchés le matin même. Le clapotis des vagues et la brise maritime qui s’engouffre à travers les baies vitrées grandes ouvertes rendent l’expérience encore plus relaxante. Rien de mieux pour terminer ce voyage culturel et sportif ! Réservez votre passage ICI. Demandez une table en terrasse, vous pourrez profiter de la vue sur mer, ou celle du poisson doré de Gehry. Dans les deux cas, vous êtes gagnants !

Quelques expressions catalanes indispensables :

  • Bon dia = Bonjour
  • Gràcies = Merci
  • Adéu = Au revoir
  • Si us plau  = S’il vous plaît
  • El comte, si us plau =  L’addition, s’il vous plaît.
  • Què és això ? = Qu’est-ce que c’est ?
  • Quant costa això ? = Combien cela coûte-t-il ?
  • Parles francès o anglès  ? = Parlez-vous français ou anglais ?
  • Un chupito = un shot !

Petit disclaimer : évitez le Parc Guëll. Vous ne pourrez jamais profiter pleinement de sa beauté à cause de la horde de touristes ! Bon viatge !

En couverture : La basilique de la Sagrada Familia à Barcelone. Le chef-d’oeuvre Antoni Gaudi est devenu un site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1984. © DR

Informations supplémentaires

Informations

Publicité

Tous les articles

Publicité