Inscrivez-vous à notre newsletter

François Didisheim

05 September 2023

Un bâton vert, un peu de papier crépon, quelques plis… c’est la recette de ces jolis bricolages qui colorent les plages du Zoute en été. Mais la tradition ne s’arrête pas là. En effet, il est de coutume que les enfants s’achètent leurs créations florales (ou celles de leurs mamans ) entre eux. Ceci, dans le but de se constituer le plus beau magasin… de fleurs. Mais, attention, ici à Knokke, une seule monnaie d’échange est acceptée : les couteaux, ces coquillages aux formes allongées et symétriques.

© Westtoer

Toujours au faîte des plus grandes traditions de notre station balnéaire chérie, la célèbre Compagnie Het Zoute organisait un grand festival de fleurs en papier, le samedi 19 août dernier, qu’elle présente ainsi : « Chaque été, Knokke refleurit littéralement : des fleurs en papier de toutes les formes, tailles et couleurs s’y exposent un peu partout sur la plage. Le samedi 19 août, la plage à hauteur de la Place M’as-tu vu se transformera en un gigantesque marché de fleurs en papier. Ce sera l’occasion pour bon nombre d’enfants d’entrer en lice afin de présenter le plus beau magasin de fleurs en papier et la plus belle fleur de l’année ». Concrètement, le jour J, chaque participant disposera d’une heure pour construire un magasin de fleurs de plage avant l’ouverture des portes de l’événement. Et tous les coups seront permis : façonner un joli comptoir en sable, utiliser des moules à formes pour le décorer davantage, avant d’y planter les fleurs. Etc… Le/la gagnant/e sera choisi/e par un jury soigneusement sélectionné par la Compagnie Het Zoute. Mais, et on le rappelle ici, le plus est important sera bien évidemment de participer. La créativité de nos têtes blondes étant stimulée et encouragée par le challenge floral dont question.

Ce concours pourrait paraître anecdotique mais, pour certains, il a été fondateur. Comme pour la modiste Fabienne Delvigne, familière des palais royaux, des maisons de mode et des amateurs d’élégance de ce monde. Les graines de son audace créative et entrepreneuriale ont germé sur les plages de Knokke-Heist. Ainsi racontait-elle il y a quelques années que « Tout a commencé avec des fleurs en papier crépon ». Et d’enchaîner sur la tradition des couteaux, qu’elle aussi a bien connue : « Ces coquillages nous servaient de monnaie d’échange à l’époque où de nombreux magasins de fleurs naissaient un peu partout sur la plage. Mes amies et moi nous nous sommes mises d’accord pour faire renaître cette tradition lorsque nous aurions des petits-enfants ». De manière plus générale, au passage, Fabienne rendait d’ailleurs aussi un hommage vibrant à la commune : « À Knokke-Heist, le temps s’arrête, ce qui permet de profiter de la douceur de vivre ».

Newsletter Lobby du 18 août 2023, rédigée par François Didisheim, fondateur de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du Pouvoir, ici

Photo de couverture : © DR/Compagnie Het Zoute

Elzo Digigraphie 2022

Arts & Culture

Belgique, Molenbeek-Saint-Jean

Du 12/04/2024 au 28/04/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité