Inscrivez-vous à notre newsletter

François Didisheim

03 October 2023

Ah, cette manie du milieu financier d’utiliser des anglicismes peu sexy… Pour les moins bilingues d’entre nous et pour que tout le monde comprenne bien de quoi il s’agit, le crowdlending permet à des investisseurs de financer un projet via un prêt rémunéré. Et tout cela se passe sur une plateforme digitale qui se rémunère au passage. Ici, la partie A tient le rôle de l’emprunteur (dans un objectif d’expansion et/ou pour subvenir à ses besoins de trésorerie) et, en échange, la partie B, l’investisseur (qui est donc prêteur), reçoit évidemment un intérêt sur la somme investie.

Comme souvent, quand il s’agit de nouvelles formes d’investissements, la meilleure solution pour tout savoir et bien comprendre est de s’adresser à un expert. C’est ce qu’a fait la rédaction de Lobby dans son dernier numéro et lors de son Forum à Autoworld, en allant interviewer Frédéric Lévy Morelle, fondateur emblématique et CEO de la plateforme de crowdlending Look&Fin qui s’est très vite imposée comme une structure solide et rentable. En d’autres termes : recommandable ! Look&Fin est soutenue par de l’actionnariat privé/public. L’entreprise draine +/- 250 millions d’épargne, pour financer un peu plus de 550 entreprises. Pas mal, non ? Pionnière et leader du marché pour ce type de placement, déjà lauréate d’un Lobby Award, Look&Fin propose des prêts avec une assurance de 100 % sur le capital investi. Et elle représente aussi des placements plus dynamiques avec des rendements jusqu’à… 13% l’an. Quand on vous parlait d’expert en la matière…

Le Forum de Lobby à Autoworld, en septembre dernier. © DR

Plus précisément, notre interlocuteur du jour a été questionné autour de trois interrogations centrales. La première est la crainte liée à la nouveauté… Le crowdlending étant un placement encore assez méconnu, beaucoup se demande toujours en quoi cela consiste, comment il se positionne par rapport aux marchés et dans quels types de placements on peut exactement investir ? Deuxièmement, il est primordial de savoir dans quelles cibles sélectionnées l’investisseur va prêter ? Et, question légitime, si ce sont des entreprises en pleine santé et en croissance, pourquoi celles-ci viennent-elles se financer via le crowdlending ? En bref, comment la sélection est-elle opérée et quelles sont les sûretés et les garanties que l’emprunteur peut proposer aux investisseurs potentiels ?

Enfin, au niveau pratique, beaucoup d’autres questions apparaissent naturellement : peut-on investir en personne physique et en personne morale ? Pour quels types de profils d’investisseurs et pour quels rendements peut-on opter ? Quelles sont les réflexions à avoir avant de se lancer ? Y a-t-il une stratégie type à suivre ? Et enfin, quels sont les tips pour construire un portefeuille d’investissements ?

On le voit, les investisseurs ont besoin d’être rassurés et renseignés sur ce type d’investissement relativement neuf. Et c’est justement là l’un des rôles majeurs de la plateforme Look&Fin. Si vous voulez apprendre à mieux connaître Look&Fin et Frédéric Lévy Morelle, rendez-vous dans le magazine Lobby 60, en page 54, ICI !

En attendant, si vous voulez un exemple historique d’un projet emblématique financé par un grand groupe de personnes, voici le meilleur ! Entre 1875 et 1880, faute de financement public, une collecte de fonds gigantesque a eu lieu en France et aux Etats-Unis pour financer respectivement la statue de la Liberté et son socle. L’exemple de la Statue de la Liberté illustre le fait que l’idée du financement participatif n’est pas nouvelle, malgré la récente démocratisation de l’expression et du terme crowdfunding/lending avec l’apparition de plateformes, dont Look&Fin, dédiées à ce type de financement.

Newsletter Lobby du 21 septembre 2023, rédigée par François Didisheim, fondateur de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du Pouvoir, ici

Entrepreneuriat

Vie mondaine

18/09/2023

Publicité

Tous les articles

Publicité