Virginie Draelants

09 June 2022

“Ma passion pour la photo me vient de mon père, dont la couleur préférée était le vert (d’où le nom du studio et son approche éco – NDLR) et qui m’emmenait barouder avec lui. J’ai commencé par photographier des paysages, puis des gens, se souvient-elle. Mon amour de la cuisine me vient de ma mère et ma grand-mère. Je me suis initiée au stylisme culinaire et j’ai posté mes réalisations sur Instagram. Ça m’occupait au point de devenir indépendante complémentaire. En faire mon métier me semblait alors un rêve !

 

Il a fallu le confinement pour que je me lance et aménage un studio, soutenue à 100 % par mon mari ! Mon inspiration me vient des réseaux, des livres de cuisine, que je collectionne, et d’une photographe anglaise que j’admire, Bea Lubas.” Comment Lidwine se voit-elle évoluer ? “J’aimerais faire plus de reportages et d’éditoriaux, avec création de recettes, stylisme et photos des plats.” Le Elle Belgique et un grand magazine US ont déjà fait appel à elle, entre autres clients de tous horizons. L’avenir lui sourit !

Informations supplémentaires

Site web

Publicité

Tous les articles

Publicité