Inscrivez-vous à notre newsletter

Rédaction

10 September 2019

© DR

Il n'est plus permis d'en douter, la technologie s'est désormais indéniablement mise au service du patrimoine (retrouvez notre dossier complet ici). Histovery en est un nouvel exemple et a développé ces dernières années l'HistoPad, outil de visite augmentée, qui permet au grand public d'accéder pleinement à la richesse du patrimoine culturel grâce à des reconstitutions 3D et à 360°.

 

Une collaboration qui remonte à loin

Bruno de Sa Moreira est un serial entrepreneur. Déjà dans les années nonante, et après quelques années passées chez Flammarion, il crée sa propre maison d'édition sur internet qu'il revendra par la suite à un groupe américain.
« Je viens du monde du contenu, et non pas du monde de la technologie. En 20 ans j'ai exploré quasiment tous les supports en passant par l'édition, l'audiovisuel, internet, et ce toujours à destination du grand public », nous raconte le cofondateur et CEO d'Histovery.

© Histovery


Il y a cinq ans, et à la suite de ce parcours très complet, Bruno de Sa Moreira crée Histovery avec son ami et désormais associé Edouard Lussan, dont il avait auparavant été l'éditeur et qui avait, lui, poursuivi sa carrière dans le monde des jeux vidéo. « Nous nous sommes retrouvés pour mettre en commun notre savoir et créer Histovery. C'était une combinaison parfaite de nos compétences ». Depuis, l'entreprise compte 25 employés à temps plein, et de nombreux collaborateurs ad hoc, intervenant à l'occasion de chaque nouveau projet.

Des fonctionnalités variées

L'HistoPad se présente sous la forme d'une tablette que l'on fournit au visiteur. En orientant l'écran dans toutes les directions, celui-ci peut explorer un lieu reconstitué à une époque donnée. Arpentant les immenses salles de Chambord par exemple, le visiteur pourra y voir les tapisseries, peintures et fresques colorées, mobilier et même les tables garnies des mets de l'époque via son HistoPad, rendant ainsi sa visite extrêmement vivante.

[caption id="attachment_22537" align="alignnone" width=""]L'HistoPad a des nombreuses fonctionnalitésLes fonctionnalités de l'Histopad d'Histovery[/caption] 
© Histovery


Mais l'HistoPad ne s'en tient pas à une simple expérience visuelle. L'outil permet aussi de faire parler les collections. Lorsqu'ils sont vus à travers l'écran, les objets peuvent devenir interactifs et des animations permettent aux visiteurs d'interroger les œuvres exposées. « L'HistoPad doit permettre de montrer le passé disparu aux visiteurs de façon immersive, interactive, individuellement et grâce à un outil portable ».

[caption id="attachment_22538" align="alignnone" width=""]La réalité augmentée de l'HistoPad d'Histovery permet de faire revivre des lieux disparuLa réalité augmentée de l'Histopad[/caption] 
© Histovery

L'outil est facile d'utilisation, et il permet d'intéresser tous types de publics, des jeunes enfants aux adultes, qui pourront profiter des reconstitutions à 360° grâce à la réalité augmentée. On voit d'ici le grand intérêt pour les parents de faire participer activement leurs enfants aux visites via des jeux interactifs comme une chasse au trésor virtuelle dans un château ou encore une conversation avec un tableau qui s'animerait. « Notre ambition est de révolutionner l'expérience des visiteurs et d'accompagner les acteurs du patrimoine dans le processus de transition digitale », explique encore Bruno de Sa Moreira.

Un réseau déjà bien établi

Histovery équipe déjà une quinzaine de partenaires prestigieux tels que le château de Chambord, le Palais des Papes en Avignon, Blois, Amboise ou encore la Conciergerie, dont nombreux sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Mais l'entreprise ne se limite pas aux seuls ténors du patrimoine et elle équipe également des lieux plus confidentiels et moins célèbres telle que l'imagerie d'Epinal ou encore des propriétés privées comme les jardins du Domaine de Bois-Héroult.

Une visiteuse avec l'HistoPad d'Histovery
© DR

Un business model inédit dans le secteur

La jeune pousse de la French Tech propose une solution clef en main aux sites culturels. « Nous prenons en charge l'intégralité de l'investissement initial grâce à un business model ambitieux, fondé sur des investissements d'envergure et le soutien de business angels », explique Bruno de Sa Moreira. « Cela simplifie considérablement la mise en place de l'HistoPad pour nos partenaires qui ne doivent pas financer l'achat des tablettes ».

L'HistopPad enrichit tous types de visites
© Histovery


Le contenu est conçu en collaboration avec les lieux culturels et il est soumis à la validation d'un comité scientifique soucieux d'exactitude. Les tablettes sont mises à disposition par Histovery, régulièrement mises à jour, et sont pourvues d'un service de maintenance. Enfin l'outil permet de mieux connaitre et fidéliser son public en recueillant les données de visite via un logiciel de CRM (Client Relationship Management), permettant aussi de développer la notoriété des sites. Histovery se rémunère en percevant une redevance fixe sur chaque entrée payante.

En chiffres ?

En 2018, l'HistoPad a été distribué à plus de 1 million de visiteurs. Certains lieux culturels ont vu leur fréquentation exploser après avoir introduit l'HistoPad, comme le Palais des Papes ou encore le château de Guillaume le Conquérant dont le nombre de visiteurs a augmenté de 95% en 5 ans !

Histovery participe à rendre les visites culturelles plus interactives
© Histovery


Histovery continue de s'étendre et s'est déjà exporté à l'étranger, notamment en Allemagne, en Italie ou en Hongrie. La Belgique compte aussi parmi les prochains pays cibles de la jeune entreprise.
Bruno de Sa Moreira est très optimiste et confiant quant à l'avenir de la réalité augmentée dans le monde culturel et au rayonnement international que des outils comme l'HistoPad pourraient permettre.
« C'est la meilleure manière de raffiner le pétrole européen, que sont le patrimoine, la culture et les vieilles pierres, et d'en faire profiter le monde entier », déclare-t-il en faisant échos aux propos de Stéphane Bern à Eventail.be en novembre dernier (retrouvez son interview complète ici) Un voyage dans le temps très prometteur !

www.histovery.com

Publicité

Tous les articles

Publicité