Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

France, Paris

Du 16 septembre 2022 au 23 janvier 2023

Füssli, Les Trois sorcières. © DR

Élu membre de la Royal Academy en 1788 puis académicien en 1790, le peintre britannique d’origine suisse, fort de son érudition, sut si bien contourner les règles académiques que son très érotique Cauchemar (dont la première version lui valut d’assoir sa carrière de peintre en 1782) fut à l’origine des images les plus noires du romantisme gothique.

J.H. Füssli, 'Achilleus greift nach dem Schatten des Patroklos', 1810. © DR

J.H. Füssli, 'Achilleus greift nach dem Schatten des Patroklos', 1810. © DR

De l’expressivité, parfois horrifique, des visages à celle, parfois convulsive, des corps, de l’obturation de l’espace à l’obscurcissement de la lumière, tout procède chez Füssli d’une quête de l’effet dramatique et témoigne d’une théâtralisation. Mimant l’expressivité des acteurs shakespeariens – et notamment des interprètes de la folie de Macbeth et lady Macbeth –, puisant dans les récits mythologiques (Homère), la statuaire antique et Michel-Ange la puissance expressive des anatomies et la force émotionnelle de la gestuelle des corps, il s’éloigne par son “style excessif et expressif” des courants dominants du néoclassicisme européen. Voici, à travers une soixantaine d’œuvres, quelques-unes de ses visions et apparitions oscillant entre sorcellerie et féerie.

Musée Jacquemart-André, Boulevard Haussmann, Paris, France

Vie mondaine

19/04/2024

Informations supplémentaires

Exposition

Füssli, entre rêve et fantastique

Dates

Jusqu’au 23.01.23

Adresse

Musée Jacquemart-André
158 Boulevard Haussmann
75008 Paris, France

Billeterie

Publicité

Stéphane Roy Alchimist

Arts & Culture

Belgique, Saint-Gilles

Du 08/03/2024 au 26/05/2024

Tout l'agenda