Inscrivez-vous à notre newsletter

Communiqué

16 May 2022

Henry Bounameaux, fondateur cabinet d'expertise artistique indépendant Bounameaux Art Expertise

– Vous êtes un acteur discret du marché de l’art et pourtant vous êtes le premier cabinet d’expertise indépendant du Royaume…
La discrétion est en effet l’une de nos valeurs, mais n’est-ce pas la moindre des choses lorsque l’on touche au patrimoine des familles ? Cela étant, je dirais que notre première valeur est l’indépendance. Nous n’avons jamais représenté aucune maison de ventes ou aucun marchand. Au contraire, en fonction de l’intérêt de nos clients, nous pouvons les orienter auprès d’un acteur du marché que nous jugeons approprié ou auprès d’un expert spécialisé qui a autorité sur la question que l’on nous pose. Nous mettons notre expérience au service des personnes qui nous consultent pour les aider, qu’il s’agisse d’une vente, d’une acquisition ou de l’évaluation d’une œuvre d’art.

– L’évaluation des œuvres d’art est « la » spécialité de Bounameaux Art Expertise…
Soyons modestes, nous prônons la spécialisation et il est donc hors de question d’évaluer nous-mêmes des œuvres d’art qui ne sont pas des tableaux de maîtres ou de l’art moderne et contemporain, ce qui est plutôt du ressort de Johan Vonck, mon collaborateur, qui est, comme moi, historien de l’art et membre de la Chambre Belge des Experts en Œuvres d’Art. Pour tous les autres domaines , nous avons développé un réseau d’experts de confiance, qui peuvent intervenir en toute discrétion et indépendance. Ceci nous permet de mener à bien des missions plus complexes comme des inventaires pour assurances ou encore des partages, car il est rare qu’une collection se concentre uniquement sur un seul segment du marché.

Logo de Bounameaux Art Expertise

– Votre formation de juriste vous permet de prendre un peu de hauteur par rapport à un inventaire ou à une évaluation pour une donation, un partage ou une succession…
Disons qu’un juriste est forcément plus sensible aux questions patrimoniales. J’ai fondé mon bureau en 1993 et celles-ci ont bien changé depuis. À l’époque, l’on faisait rarement appel à un expert lors d’une succession, alors que maintenant son rôle est indispensable. Comment les héritiers pourront-ils expliquer l’origine des fonds perçus suite à la vente d’une œuvre si une valeur crédible n’a pas été déclarée au moment de la succession ? Cela vaut également pour les donations. La période où l’on « oubliait » de mentionner certains biens est révolue. Aujourd’hui, une succession ou une donation nécessitent l’intervention d’un expert indépendant.

Informations supplémentaires

Cabinet d'expertise

Bounameaux Art Expertise

Adresse

Rue de l’Industrie, 42/6
1040 Bruxelles

Contact

+32 2 511 66 69
expert@bounameaux.com

Sur internet

Publicité

Tous les articles

Publicité