Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Au pays des monstres, Léopold Chauveau

  • Rédigé par  Rédaction
0 avis
Sharing on Facebook
Au pays des monstres, Léopold Chauveau © DR

À œuvre singulière exposition singulière : pour honorer la mémoire d'un médecin devenu sculpteur à l'orée du siècle dernier, alors qu'étaient en train d'éclore tous les "ismes" de l'art moderne – du fauvisme et de l'expressionnisme au cubisme et au surréalisme –, le musée d'Orsay a imaginé une exposition d'un genre nouveau, plus particulièrement pensée pour le jeune public.

Réalisés en collaboration avec des auteurs, étudiants et illustrateurs d'aujourd'hui, de nombreux dispositifs de médiation scénographiques et numériques, ludiques et interactifs se déploieront au cœur de l'exposition dans un espace dédié au "décor imaginaire et créatif" inspiré par l'œuvre et l'univers singuliers de Léopold Chauveau (1870-1940) qui, outre ses cohortes de monstres sculptés aux traits étrangement synthétiques et anthropomorphes, produisit nombre de Paysages monstrueux, Frises biomorphiques et autres illustrations fantastiques. Au sein de cet antre parsemé de petits monstres cachés (destinés aux "expériences tactiles"), les enfants pourront soit se plonger dans les contes illustrés par l'artiste aux pieds d'arbres factices, soit laisser libre cours à leur imagination en dessinant des monstres (sur une table tactile) destinés à être intégrés à une fresque "proprement monstrueuse"... Gageons que ce parti pris résolument pédagogique et immersif sera réussi et ne dénaturera pas la beauté et l'expressivité épurées d'un art puissamment évocateur, proche par sa fantaisie et son synthétisme de celui du peintre et sculpteur nabi Georges Lacombe, dont notre artiste fut l'ami.

Autour de l'exposition
Curieuse nocturne : Voyage au pays des monstres, jeudi 19 mars
Week-end familles : samedi 25 et dimanche 26 avril aux musées d'Orsay et de l'Orangerie
Rencontre dessinée : Au pays des monstres, jeudi 14 mai, avec Ophélie Ferlier-Bouat, conservatrice au musée d'Orsay et co-commissaire de l'exposition ; Claire Le Men, autrice de BD ; Jacques Poirier, neurologue et historien de la médecine ; Claude Ponti, illustrateur et Henri-Jacques Stiker, anthropologue à l'université Denis Diderot-Paris VII.

Musée d'Orsay, Paris 7e
www.museeorsay.fr

 

 

Rédigé par  Rédaction

Actualités liées

 

Dans la même catégorie