Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

Erreur
  • JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 775
A+ A A-

Ira de Fürstenberg, le cap des 80 ans

1 avis
Sharing on Facebook
Ira de Fürstenberg, le cap des 80 ans © DR

Sa vie ressemble à un roman, originale comme la personnalité de cette princesse phénix, avec ses zones de bonheur et d'ombres, mais jamais elle ne fut pareille à un long fleuve tranquille.

Si les fées se sont penchées sur son berceau, très vite, tout bascule. Virginia Carolina Theresa Pancrazia Galdina, princesse de Fürstenberg nait avec le prédicat d'altesse sérénissime. Son père, le prince Tassilo de Fürstenberg descend de tous les grands noms de l'Allemagne médiatisée tandis que sa mère, Clara Agnelli est l'une des petites-filles du fondateur de Fiat, et sœur de Gianni. La Princesse a deux frères, Egon et Sebastian. Très vite la figure maternelle s'estompe car Clara qui s'est mariée à 18 ans entretient une aventure tapageuse avec l'acteur Giovanni Nuvoletti mais ils encourent la loi italienne qui punit toujours sévèrement l'adultère. Mais rien n'y fait et Clara attend la légalisation du divorce en 1974 pour quitter son époux légitime. Á cette date, Virginia est déjà divorcée deux fois.

 

Ira de Furstenberg et le prince Alfonso de Hohenlohe-Langenburg
Ira a 15 ans quand elle épouse le prince Alfonso de Hohenlohe-Langenburg © DR

 

Á quinze ans, elle obtient une dérogation du Vatican et épouse en 1955 le prince Alfonso de Hohenlohe-Langenburg, de quinze ans son aîné. Aussi intense qu'éphémère, l'union durera cinq ans et la Princesse aura deux fils, les princes Christophe et Hubertus. Le couple s'installe au Mexique mais la Princesse se sent seule, suite aux absences répétées de son époux. Divorcée en 1960, elle se remarie à Reno un an plus tard avec Francesco Pignatari, un industriel brésilien qu'elle a rencontré chez Maxim's.

Après une vie qui tourne entre Sao Paulo, Miami et Paris, ils se sépareront à Las Vegas en 1964. Virginia qui parle aussi bien l'Italien, le Français que l'anglais, l'Allemand ou l'Espagnol parcourt le monde, s'étourdit et en oublie ses deux fils, confiés à des nourrices. Habituée de la Jet-Set, elle possède un petit appartement place Vendôme et s'ennuie.

 

La princesse Ira de Furstenberg et son cousin Lapo Elkann
Ira et son cousin Lapo Elkann © DR 

 

Elle démarre une carrière d'actrice fin des années 60 sous la houlette de Dino de Laurentiis. Elle se fait rebaptiser Ira et multiplie les films de série B, tournant tout de même avec Anthony Quinn, Klaus Kinski ou Alberto Sordi. Mais il faut bien l'avouer, les réalisateurs la sollicitent davantage pour son nom et sa silhouette que pour ses talents. Elle tourne 28 films en dix ans mais, lassée, et refusant de se dévêtir devant les caméras, elle s'oriente bientôt vers le milieu de la mode.

Depuis sa jeunesse, la Princesse fréquente les grands couturiers et Valentino la sollicite bientôt pour assurer la direction des relations publiques de sa maison. Ira s'investira des années durant dans ce poste qui lui convient à ravir. Elle publie même un premier livre sorti en 1981, révélant les secrets de beauté des 33 femmes les plus élégantes au monde, avant d'explorer d'autres voies. Au milieu des années 80, on la fiance au prince Rainier. La princesse Grace est décédée en 1982 et le souverain monégasque se sent seul.

 

La princesse Ira de Furstenberg avec les princes Albert et Rainier de Monaco
Un temps amie de coeur du prince Rainier © DR 

 

Les cousins éloignés se redécouvrent et il s'en faut de peu qu'un mariage n'aboutisse. Rainier et Ira partagent une même arrière-grand-mère, Mary Hamilton, épouse en premières noces du prince Albert Ier de Monaco et en deuxièmes du prince Tassilo Festetics de Tolna. Mais Ira cousine aussi avec le prince Karl Schwarzenberg, un temps Ministre des Affaires étrangères de la République tchèque et avec le prince Hans-Adam de Liechtenstein qui descend lui aussi des Festetics de Tolna. Mais rien ne se concrétise et Ira s'éloigne de la principauté.

Alors que son fils Hubertus représente le Mexique en ski alpin aux Jeux Olympiques de 1984, 1988, 1992, 1994 (mais aussi en 2010 et 2014), les années 90 ne sont pas très inspirantes pour la Princesse. Elle se fait d'ailleurs voler la vedette par sa belle-sœur Diane, épouse de son frère Egon, qui brille dans le monde de la mode depuis l'invention de la célèbre wrap-dress en 1972. Egon et Diane supplantent Ira dans le cœur des paparazzis.

 

La princesse Ira de Furstenberg et son fils Hubertus
Ira de Furtenberg et son fils Hubertus au lancement de son dernier livre © DR

 

La Princesse rebondit pourtant début 2000 quand elle commence à créer des objets de collection à partir de matériaux nobles tels que le cristal de roche, le porphyre ou les nautiles et autres coquillages exotiques. Certains les collectionnent comme le roi Juan-Carlos quand ils ne sont pas exposés dans les musées au Jacquemart-André à Paris. Mais la Princesse est bientôt rattrapée par une négligence qui lui vaut la une des tabloïds. Ira possède différents appartements mais pourquoi s'y ennuyer quand on peut loger dans une suite au Royal Monceau ? L'établissement commence à s'inquiéter quand l'ardoise dépasse les 122.000 euros. Et soudain la Princesse s'éclipse et se réfugie au Liechtenstein dont elle est résidente, emportant même les meubles qui avaient été préemptés par les huissiers. L'affaire fait grand bruit.

 

La princesse Ira de Furstenberg crée des objets précieux
Ira, créatrice d'objets précieux © DR 

 

En 2006, son fils Christophe meurt d'un arrêt cardiaque dans une prison de Bangkok. Ira qui s'est pourtant rapprochée de ses deux fils regrette ses absences passées. Leur père, Alfonso, fondateur du Marbella Club est lui aussi décédé en 2003. Ira continue de produire ses objets qui lui tiennent à cœur et va même les exposer au Musée Correr à Venise. Elle réapparait pour la sortie de son livre, tout simplement intitulé Ira où elle conte sa vie et égraine ses souvenirs...un plongeon dans les grands événements mondains des six décennies passées... comme une cure de jouvence pour cette double princesse, sorte d'électron libre du gotha.

Rédigé par 

Actualités liées