Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les aigues-marines de Madeleine

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
La princesse Madeleine arborant le diadème en question au diner de gala du Prix Nobel 2015 La princesse Madeleine arborant le diadème en question au diner de gala du Prix Nobel 2015 © Droits réservés

Au dîner de gala des prix Nobel 2015, la princesse Madeleine arborait pour la première fois le diadème de la parure d'aigues-marines de la princesse Margaret de Connaught, son arrière-grand-mère...

Rien de surprenant à cela sauf si l'on sait que l'ensemble appartenait à la soeur aînée du roi Carl-Gustav, la princesse Désirée, qui le coiffa d'ailleurs au mariage de la princesse Viktoria en 2010. Sa fille le choisit également le jour de ses noces. Si les joyaux historiques font partie de la fondation Bernadotte, une solution qui permet à l'écrin des reines successives de ne pas être dispersé, les bijoux privés, quant à eux, sont d'ordinaire divisés entre les différents princes et princesses de la maison.

C'est pourquoi le roi Car-Gustav n'a pas hérité la parure d'aigues-marines. Le collier échut d'ailleurs à la princesse Birgitta, une autre soeur du Souverain. Des négociations familiales semblent donc avoir eu lieu pour rapatrier le diadème et la broche au sein de la branche régnante. Ce n'est pas la première fois que le Roi agit de la sorte puisqu'il a racheté à l'une de ses tantes un diadème de rubis et diamants. On soupçonne même qu'il ait aussi acquis une très belle suite de diamants et topazes roses provenant de la reine Sophie de Suède mais le mystère plane car personne ne l'a encore portée jusqu'à présent.

 

bijoux-suede-aigue-marine-diademe-eventail-gotha

 

La parure d'aigues-marines fut autrefois offerte en cadeau de noces à la princesse Sybilla de Saxe-Cobourg-Gotha, mère du souverain, quand elle épouse en 1934, le prince Gustave-Adolphe de Suède. Elle l'arbora lors du bal organisé pour ses noces au palais de Cobourg.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez