Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Retrouvailles inespérées !

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
3 avis
Sharing on Facebook
Les ducs de Cambridge et de Sussex enfin réunis ! Les ducs de Cambridge et de Sussex enfin réunis ! © Yui Mok/Empics Entertainment/Photo News

Les deux frères ne s'étaient plus revus depuis les funérailles du duc d'Edimbourg et tout le monde attendait cette réunion inespérée, dans le souvenir de leur mère, Lady Diana.

La Princesse aurait eu 60 ans ce premier juillet si l'accident fatal ne lui avait ôté la vie à Paris le 31 août 1997. Vingt ans plus tard, en 2017, William et Harry avaient émis le souhait de rendre hommage à leur mère et l'idée d'ériger une statue dans les jardins du palais de Kensington avait germé. Le projet se concrétisa finalement par la commande d'une statue en bronze au talentueux sculpteur britannique Ian Rank-Broadley.

 

Les princes Harry et William d'Angleterre devant la statue représentant Lady Diana dans le parcs du palais de Kensington
© Polaris/Photo News

 

L'artiste a choisi de représenter la Princesse plus grande que nature, en tenue décontractée et entourée de trois enfants. L'artiste a livré une œuvre consensuelle, de facture classique qui a été placée au terme d'une perspective au cœur du Sunken Garden où la Princesse aimait faire une pause. Réaménagé pour la circonstance, l'espace vert, attenant au palais où elle a vécu de nombreuses années, a reçu près de 4000 nouveaux plants et bulbes de fleurs (pois de senteur, myosotis, phlox, tulipe, dauphinelle, lavande, anémone et rose).

 

 

Après avoir respecté la quarantaine obligatoire, le prince Harry a fait une visite surprise à la WellChild's Charity qui soutient les enfants gravement malades. Lors de l'inauguration, il est apparu souriant et plutôt heureux d'être de retour alors que son frère paraissait plus tendu, ce qui n'est pas surprenant vu les déclarations irritantes de son cadet dans la presse, ces dernières semaines.

Afin d'éviter toute polémique, Catherine et Meghan n'assistaient pas à l'événement et les deux frères ont dévoilé seuls le groupe sculpté. Á leurs côtés, Harry et William pouvaient compter sur la présence de leur oncle Charles, l'actuel comte Spencer, frère cadet de la princesse de Galles, et de celle de leurs deux tantes, Lady Sarah McCorquodale et Lady Jane, baronne Fellowes, sœurs aînées de Lady Diana, dont ils ont toujours été très proches.

 

Le prince Harry et le prince William avec leurs tantes Lady Sarah McCorquodale et Lady Jane, baronne Fellowes
© Dominic Lipinski/Empics Entertainment/Photo News

 

Le prince Harry s'est ensuite envolé pour Los Angeles sans dévoiler son emploi du temps. A-t-il pu revoir la Reine qui était en Écosse, ou son père le prince Charles, avec qui il serait en froid, ou même Kate avec qui il avait conversé lors son dernier passage à Londres, rien n'est moins sûr ? Les tensions sont loin d'être apaisées et les Britanniques redoutent déjà la présence du couple lors des célébrations du Jubilé de platine en 2022. Devenus impopulaires, Harry et Meghan ne sont les plus bienvenus de ce côté de l'Atlantique !

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées