Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Une reine parmi les coquelicots

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Une reine parmi les coquelicots © ETA

Grands ordonnateurs devant l'éternel, les Britanniques ont souhaité commémorer comme il se doit le centenaire de la Première Guerre Mondiale.

Outre les nombreuses cérémonies du souvenir qui se sont déroulées dans tout le pays, un lieu très symbolique a été choisi pour accueillir une installation émouvante orchestrée par l'artiste Alan Cummins. Ainsi, une marée de coquelicots en céramique tapisse désormais les douves de la Tour de Londres assiégeant de manière bien pacifique cette forteresse qui, depuis sa construction par Guillaume le conquérant en 1066, a joué un rôle essentiel dans la protection de la ville. Commencé le 11 juillet, ce champ de fleurs a déjà attiré un public nombreux et a permis de récolter plus de onze millions de Livres Sterling pour les organismes de charité militaire.

 

Les coquelicots de céramique de l'artiste Alan Cummins, une oeuvre monumentale © ETA

 

Déjà parcouru par les ducs de Cambridge, le lieu a reçu cette fois la visite de la reine et du duc d'Edimbourg qui ont cheminé, très émus, parmi ces corolles rougeoyantes personnifiant chacune un soldat tombé au combat. L'oeuvre sera terminée pour le 11 novembre, date de la signature de l'armistice. 888 246 coquelicots auront été plantés. Récemment rentrée d'un séjour au château de Balmoral, la souveraine a repris le cours de ses activités officielles depuis quelques jours, au contraire de la duchesse de Cambridge, toujours victime d'une grossesse délicate.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez

Dans la même catégorie