Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Fête nationale à Monaco

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Le prince et la princesse Albert de Monaco Le prince et la princesse Albert de Monaco © Droits réservés

Comme chaque année, la famille princière reçoit l'aubade des Monégasques au palais à l'occasion de la fête nationale. Cette fois, si la princesse Charlène n'a pas assisté au Te Deum à la cathédrale Notre-Dame-Immaculée et à la cérémonie qui a pour cadre la cour d'honneur, grossesse oblige, son apparition au balcon fut chaleureusement acclamée.

Les applaudissements redoublèrent à l'échange d'un long baiser! Par contre, les princesses Stéphanie et Caroline entouraient leur frère, tout comme la princesse Alexandra de Hanovre, Pierre Casiraghi, Andrea et son épouse Tatiana, coiffée d'un curieux couvre-chef, serraient les rangs autour de leur oncle portant l'uniforme d'apparat. Sacha Casiraghi, charmant poupin blond et coqueluche des photographes, complétait le tableau familial.

 

Le prince Albert de Monaco, Caroline de Hanovre accompagnés de Tatiana et Andrea Casiraghi © Droits réservés

 

 

Une soirée de gala où la princesse Caroline a brillé, vêtue d'un long manteau écru signé Chanel, et un feu d'artifice tiré sur le port ont clôturé cette journée qui a aussi donné lieu à un communiqué du palais. En effet, le prince souhaitait clarifier certaines informations à propos de la naissance prochaine des jumeaux. Ainsi, le jour dit, on tirera 42 coups de canon depuis le Fort Antoine et les cloches des églises carillonneront durant quinze minutes reliées ensuite par les sirènes des bateaux. Les habitants du Rocher sont invités à pavoiser et une journée de congé leur sera octroyée à une date convenue, afin de commémorer comme il se doit cet événement de portée dynastique.

Rédigé par Christophe Vachaudez