Rédaction

29 March 2016

© Droits réservés

Mère de cinq enfants et grande-duchesse de Luxembourg depuis le 7 octobre 2000, celle qui va célébrer ce mois-ci ses 60 ans est présidente de la Croix-Rouge nationale et s'implique dans les programmes de protection de l'enfance de l'UNICEF, particulièrement au Burundi où elle soutient activement, à travers la Fondation Grand-Duc et Grande-Duchesse de Luxembourg, la Maison Shalom et sa fondatrice Marguerite Barankitsé. Cette oeuvre essaie de soustraire les mineurs à la prison et de les réinsérer dans la société après un programme d'éducation.

anniversaire-maria-theresa-visite-rome-papaluxembourg

Maria-Teresa semble être l'une des seules à dénoncer la grave crise humanitaire que vit actuellement ce pays d'Afrique abandonné de tous. Très engagée dans la défense de certaines causes, la Grande-duchesse est au contraire particulièrement décriée quant à sa gestion du personnel. Les plaintes répétées, les nombreux licenciements et départs volontaires au fil de ces derniers mois semblent confirmer la triste situation. L'épouse du chef de l'État pourrait d'ailleurs être prochainement convoquée au tribunal. C'est dans ce climat délicat que toute la famille grand-ducale s'est rendue au Vatican où le pape François a accordé une audience privée dans le cadre du Jubilé de la Miséricorde. Reçus par le prince Hugo de Windisch-Graetz, Henri, Maria-Teresa et leurs enfants, ont été conduits aux appartements du Saint-Père. Cette preuve supplémentaire d'attachement à la foi chrétienne est certes importante mais l'application au quotidien de cette même doctrine serait sans doute plus salutaire encore, au sein même du Palais.

Publicité

Tous les articles

Publicité