Rédaction

24 January 2015

© EPA

Si la sécurité ne laisse rien à désirer, l'atmosphère interne au sommet semble plutôt bon-enfant. Fidèles participants, le roi Philippe et la reine Mathilde arrivèrent pour la session d'ouverture en compagnie du Premier ministre belge. Le duc d'York, le prince Haakon et la princesse Mette-Marit de Norvège, la reine Rania de Jordanie, les souverains espagnols comme la reine Maxima ont aussi fait le déplacement. La souveraine des Pays-Bas est plutôt bien préparée puisque, en plus de son intérêt pour le micro-crédit, elle vient de donner une conférence sur certains mécanismes financiers à l'America Square Conference Centre de Londres. Alors que certains vantent les retombées économiques de ce forum, d'autres soulignent l'hypocrisie d'une organisation qui, pour évoquer les dangers du réchauffement climatique, aura mobilisé 1700 jets privés, des limousines et des hélicoptères provoquant la saturation de l'espace aérien suisse.

Les participants qui viendront écouter les discours sur l'augmentation de la pauvreté dans le monde devront s'acquitter d'un droit d'entrée de 16.300 euros après avoir réglé la cotisation annuelle de 44.700 euros. Pour intégrer des réunions plus exclusives, il faudra en outre penser à verser à la fondation quelque 118.000 euros...paradoxes quand tu nous tiens !

Publicité

Tous les articles

Publicité