Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Retrouvailles chaleureuses au sommet !

Maison d'Orange-NassauNews Gotha

Christophe Vachaudez

26 June 2023

Il s’agissait certes d’un voyage officiel mais mais la visite des souverains néerlandais en Belgique était surtout l’occasion de retrouvailles chaleureuses entre deux couples royaux amis qui se connaissent depuis bien longtemps et qui célèbrent cette année leurs dix ans d’accession au trône. Les deux familles régnantes entretiennent d’excellentes relations et le roi Léopold III fut même choisi comme parrain à la reine Beatrix.

Willem-Alexander des Pays-Bas et son épouse Maxima ont choisi d’emprunter le train royal pour se rendre à Bruxelles, une dernière puisqu’après ce voyage, il a été annoncé que la voiture dotée d’un salon, de deux chambres et d’une kitchenette rejoindrait le musée du train d’Utrecht. Les souverains furent accueillis par la Ministre des Affaires étrangères qui les convoya jusqu’à la place des Palais où les attendaient le roi Philippe et la reine Mathilde. Accueil protocolaire s’il en est avec défilé de la garde royale montée et honneurs militaires.

© Photo News

Willem-Alexander et Maxima ont signé leur livre d’or et se sont rendus ensuite rendus à la Colonne du Congrès pour un moment de recueillement. Rejoints par Philippe et Mathilde, ils ont ensuite rallié l’hôtel de ville de Bruxelles où la foule était nombreuse à acclamer l’apparition au balcon et à profiter d’un bain de foule convivial. Le soir, un grand dîner de gala était prévu au palais de Laeken. Au menu, des discours mâtinés d’anecdotes et un repas belgo-belge composé d’une eau de tomates aux crevettes de Zeebruges, de coucou de Malines et foie d’oie aux fèves et morilles et de chocolat grand cru accompagné de cerises du pays. Des mignardises attendaient les invités dans les serres royales qui, une fois encore, offraient un cadre d’exception à l’accueil d’un chef d’état.

© Photo News

En début de soirée, les deux couples royaux avaient sacrifié à la tradition du portrait officiel posé dans la rotonde du palais. Le crépitement des flashes concurrençaient le son caractéristique de la pluie battante, visible à travers les portes-fenêtres grandes ouvertes. Les reines rivalisaient d’élégance avec, pour Mathilde, un ensemble bleu pâle signé Armani et le diadème des neuf provinces et, pour Maxima, une robe de Jan Taminiau et l’imposant diadème Stuart rehaussé de diamants gros comme des œufs de caille.

© Photo News/SplashNews.com

Le lendemain, alors que les deux rois parcouraient la gare maritime de Bruxelles et découvraient l’entreprise Aerospacelab au Centre Monnet d’Ottignies-Louvain-La-Neuve, les deux reines profitaient d’un récital à la chapelle musicale reine Elisabeth. Un lunch fut offert au château de Seneffe durant lequel on aborda la problématique de la gestion et de l’approvisionnement en eau. Cap sur Charleroi ensuite au BioPark puis à l’Institut Saint-André avant de regagner Bruxelles où le couple royal batave avait invité ses homologues belges à un concert d’instruments à cordes joué par l’Amsterdam Sinfonietta au Complexe Flagey. Les deux souveraines dont Mathilde, très en beauté, portaient du Jan Taminiau.

© Photo News/SplashNews.com

Le dernier jour du voyage officiel a conduit l’illustre quatuor à Louvain, à l’Institut de micro-électronique et composants, un centre de recherche interuniversitaire spécialisé dans les nanotechnologies. Anvers fut la deuxième étape de ce périple marathon où l’art eut une place d’honneur puisque les souverains néerlandais furent reçus à l’hôtel de ville, chef d’œuvre de l’architecture renaissance, puis au Musée des Beaux-Arts d’Anvers où un déjeuner fut servi, suivi d’une visite culturelle. La dernière halte du burgrave d’Anvers, l’un des nombreux titres du roi Willem-Alexander, eut pour cadre le port, l’un des plus importants d’Europe avec celui de Rotterdam, encore un point commun entre les deux nations voisines. Le couple royal néerlandais reprit alors le train pour rentrer au pays, heureux d’avoir passé quelques jours entre amis, travaillant au rapprochement culturel et économique des Pays-Bas et de la Belgique.

Photo de couverture : © Photo News

Saint-Malo : échappée balnéaire en cité corsaire

Voyage, Évasion & Escapade

La Bretagne fait partie de ces lieux qui, en France, sans être loin géographiquement, vous dépaysent immédiatement. Saint-Malo et sa région, la côte d’Émeraude, offrent une diversité de paysages et une douceur de vie insoupçonnable. Le romantisme nautique de la cité corsaire atteint son paroxysme lors d’un séjour aux exceptionnels Thermes marins.

Vincent Van Gogh, La Nuit étoilée

Van Gogh et les étoiles

Arts & Culture

Pour son 10e anniversaire, la Fondation Vincent van Gogh se voit prêter La Nuit étoilée du musée d’Orsay.

France, Arles

Du 01/06/2024 au 08/09/2024

Publicité

Passation de flambeau au Grand-Duché

Chroniques royales

Les bruits couraient depuis quelque temps et le grand-duc n’a fait que les confirmer en annonçant lors de son discours de fête nationale, son souhait de nommer le grand-duc héritier Guillaume Lieutenant-représentant du pays, une façon de déléguer une partie de ses pouvoirs à son fils, en prévision d’une abdication prochaine, un fait coutumier au Luxembourg.

Tous les articles

Publicité

Tous les articles