Rédaction

26 August 2014

© Droits réservés

Quand elle naît le 22 novembre 1933, sa mère est toujours mariée à un belge, le chevalier Marc de Becker-Rémy. Une vie qui commençait de façon bien singulière. En 1943, Philippine a à peine dix ans quand elle voit la Gestapo emmener sa mère. Elle ne la reverra plus puisqu'Élisabeth de Pelletier de Chambures mourra au camp de concentration de Ravensbrück en 1945.

La jeune fille part vivre avec son père et, malgré les craintes de sa famille, intègre le Conservatoire d'Art dramatique de Paris en 1958. Elle jouera notamment à la Comédie française avec Catherine Deneuve mais l'événement marquant de sa carrière fut sans doute le rôle qu'elle obtient dans la pièce Harold et Maud à Paris. Durant sept ans, entre 1973 et 1980, elle joua aux côtés de l'actrice Madeleine Renaud.

Á la mort de son père, en 1988 Philippine reprend les rennes des trois domaines bordelais : le château d'Armailhac, le château Clerc Milhon et le fameux château Mouton Cadet Rothschild. Son entregent et son énergie lui permettent de doubler les bénéfices de la société en seulement trois ans. Secondée par ses deux fils, Philippe Sereys de Rothshild et Julien de Beaumarchais de Rothschild, Philippine continuait d'oeuvrer au sein de l'entreprise, choisissant notamment les artistes chargés de dessiner les étiquettes des grands crus. C'est ainsi qu'elle avait notamment conclu un contrat avec Jeff Koons.

Philippine de Rothschild et Jeff Koons © Droits réservés

Officier de la Légion d'Honneur et Officier des arts et des Lettres, la pétulante baronne avait reçu en 2013 un trophée d'honneur décerné par l'Institut des Maîtres du vin pour une vie dédiée à un domaine dont elle était l'une des figures de proue.

Publicité

Tous les articles

Publicité