Inscrivez-vous à notre newsletter

Rédaction

25 November 2022

Comment définiriez-vous Caviar Alexandre ?
Alexandre Ots – Nous sommes une épicerie fine en ligne pour les connaisseurs et les amateurs de produits de bouche. Passionné depuis toujours, j’ai soigneusement sélectionné les meilleurs producteurs et partenaires de caviar, saumon fumé, truffes, morilles, foie gras, jambons d’exception, parmesan, champagnes, spiritueux premium, afin d’offrir une large gamme de produits d’exception. Tout au long de la visite, j’oriente et guide le consommateur vers les produits qui sont détaillés en fonction de leurs provenances, de leurs particularités et de leurs goûts. Le tout avec amour, sincérité et je l’espère compétence et précision. On y trouve également des conseils et des coffrets.

© Caviar Alexandre

– Quel est votre parcours ?
J’ai évolué dans un environnement familial propice aux découvertes culinaires et gustatives, notamment grâce à mon père, grand amateur de mets fins et passionné de cuisine gastronomique. Je me rappelle qu’à la maison, les livres de recettes des chefs étoilés comme Bocuse, Troisgros ou Guerin trônaient dans la cuisine familiale et occupaient nos week-ends. J’accompagnais régulièrement papa dans sa recherche des meilleurs produits de bouche sur les marchés, dans des fermes, ou chez des petits producteurs locaux. Le samedi matin était dédié aux courses et le samedi après-midi, je l’assistais lorsqu’il commençait à cuisiner pour le repas du soir ou du lendemain. La route des vacances était toujours prétexte à des étapes gastronomiques. Je garde encore aujourd’hui des souvenirs émerveillés de nos arrêts chez Pic à Valence, à l’Oustau de Baumanière ou chez Adria Ferran (El Bulli) à Roses. J’ai en mémoire nos dégustations exceptionnelles de jambons Iberico Bellota à Guijuelo ou Jabugo sans oublier les truffes des marchés de Richerenches ou Carpentras.  Également initié très jeune au caviar (j’ai immédiatement adoré), j’ai eu la chance de pouvoir développer mes connaissances et mes goûts en la matière grâce à mon beau-père, grand amateur. Le caviar est donc aussi rapidement devenu une véritable passion. Après une carrière dans le domaine juridique, j’ai décidé en 2021 de quitter cette voie pour consacrer tout mon temps à ma passion première : la recherche de produits de bouche d’exception. Je souhaitais réunir un ensemble des meilleurs produits de bouche tout en offrant des gages importants de qualité, de traçabilité, de proximité et d’expertise. En 2022, la boutique en ligne a vu le jour.

Alexandre Ots, fondateur de Caviar Alexandre © Caviar Alexandre

– Quelles garanties apportez-vous à vos clients par rapport à la traçabilité, la fraîcheur et la durabilité de vos produits ?
Nous privilégions une relation personnelle et directe avec les producteurs, ce qui nous permet d’assurer une traçabilité parfaite du produit, du producteur au consommateur, avec Caviar Alexandre pour seul intermédiaire. À titre d’exemple, je me suis rendu à Alba où j’ai noué des partenariats avec des maîtres truffiers de cette région (Piémont) afin de proposer les truffes blanches qui sont probablement les plus fraîches du marché : nos truffiers (et leurs chiens !) trouvent une truffe le jour J, nous envoient les photos et vidéos, garantissant ainsi l’authenticité, et nous la recevons en J+1 par livraison réfrigérée. Une fraîcheur et une traçabilité optimales sont ainsi garanties. Dans le même ordre d’idées, les charcuteries 100% iberico bellota et les parmesans de vaches rouges que nous proposons sont également issus d’une agriculture durable. Les cochons Pata Negra vivent en semi-liberté dans les collines espagnoles où ils jouissent de larges étendues pour se déplacer, tandis que notre parmigiano reggiano de vaches rouges répond à un cahier des charges strict qui prévoit pour seule nourriture de l’herbe, du foin et des aliments certifiés sans ogm.

© Caviar Alexandre

– Quels types de caviars proposez-vous ?
Avant toute chose, il faut rappeler qu’en 2008, la CITES (Convention Internationale pour la protection des espèces menacées) a interdit totalement la pêche de l’esturgeon sauvage. Les caviars que nous proposons sont issus d’esturgeons élevés de manière durable dans des fermes piscicoles triées sur le volet et respectant les normes les plus strictes. Passionné depuis toujours, j’ai entrepris d’effectuer une sélection personnelle des meilleurs caviars du monde et de les rassembler sous ma propre marque. Notre gamme de caviars comporte actuellement 8 caviars d’espèces et d’origines différentes : du Baeri au véritable beluga (Huso Huso), en passant par l’osciètre, le schrenki (son cousin du fleuve Amour) ou le dauricus (cousin du beluga, famille des Huso). Ces caviars diffèrent par leur goût, la couleur et la taille de leurs œufs ainsi que par leur prix, mais ils ont tous été sélectionnés pour leur extrême qualité. À titre personnel, je considère que les caviars proposant actuellement les meilleurs rapports qualité-prix sont issus d’esturgeons élevés aux abords du fleuve Amour, en Chine. Les esturgeons y vivent à l’état semi-sauvage dans des étendues gigantesques situées dans un cadre naturel non pollué. De plus, ces fermes piscicoles sont souvent dirigées par des ingénieurs iraniens, considérés comme les plus compétents. Ces caviars sont donc hautement qualitatifs. Ils rappellent les caviars sauvages d’antan. Afin de contenter un maximum d’amateurs, je propose également des caviars issus de fermes piscicoles européennes (France, Bulgarie) qui ne déméritent nullement. Enfin, je suis un des rares à distribuer en Europe le véritable beluga iranien, symbole du luxe absolu.

© Caviar Alexandre

– Le caviar et vos autres produits sont-ils réservés à une élite ?
Absolument pas ! Et je vais tenter de vous en faire la démonstration. Il faut savoir que je commercialise par exemple une boîte de Caviar Baeri de 20g à partir de 27€. Accompagné de pain beurré ou d’une pomme de terre, on reste donc en dessous des 30 euros. par personne. Même en ajoutant une demie bouteille de champagne pour marquer le coup, on peut rester en dessous des 40€/personne. Bien sûr, ce n’est pas rien, mais je pense que c’est raisonnable pour passer un moment exclusif en dégustant ce qui est tout de même un des mets les plus prestigieux du monde. Dans le même ordre d’idées, une truffe noire de 10g coûte par exemple seulement entre 10 et 15 euros. Une omelette avec du pain, une assiette de pâtes ou un risotto pour l’accompagner ne sont pas non plus très coûteux. On reste en dessous des 20€/personne. pour déguster un mets d’exception. Une tranche de saumon écossais fumé artisanalement ou 50g de jambon iberico reviennent à 5 ou 6€/personne. Avec du beurre et du pain, cela fait six euros, soit moins qu’un hamburger d’une enseigne de fast-food !

Informations supplémentaires

Sur internet

Publicité

Tous les articles

Publicité