Inscrivez-vous à notre newsletter

Fabien Weyders

22 November 2022

Elixir d'Anvers

Elixir d'Anvers. © DR

© DR

Les saveurs complexes et l’arôme parfumé de l’Élixir d’Anvers, qu’on le déguste pur ou sous forme de cocktail, en sont la signature reconnaissable. Une douceur en bouche savamment équilibrée, fruit d’un mélange subtile de dizaines de plantes  et d’épices, fait de la liqueur initialement connue pour ses qualités digestives un plaisir gourmand auquel il est objectivement difficile de résister. Consommée en Europe, aux États-Unis et en Australie,  récompensée par des dizaines de diplômes d’honneur et de médailles d’or – la dernière en date étant celle de l’International Wine & Spirit Competition de Londres –  l’Élixir d’Anvers a vu le jour en 1863 après des années de recherches menées par François-Xavier de Beukelaer, alors étudiant en médecine et en pharmacie.

Conjuguer tradition et modernité

Le bâtiment historique de FX de Beukelaer au cœur d'Anvers. © DR

Le bâtiment historique de FX de Beukelaer au cœur d'Anvers. © DR

L’année même de sa création, une distillerie fut établie dans la cité scaldéenne au Paardenmarkt. Elle dut déménager successivement à la Bredastraat, puis à l’angle de l’Everdijstraat et de l’Hospitaalstraat, avant de s’installer en 1894 à la Haantjeslei afin de  pouvoir assurer répondre à la demande grandissante.

La famille Nolet. © DR

La famille Nolet. © DR

Le succès de l’Élixir conduira à une nécessaire  professionnalisation qui se traduira par la construction d’une distillerie moderne, mais aussi la constitution d’une société en nom collectif en février 1909. Transmise de génération en génération, l’entreprise familiale sera finalement reprise il y a vingt-cinq ans par Ivan Nolet de Brauwere, collaborateur de longue date d’Émile de Beukelaer et lui-même issu d’une ancienne famille de distillateurs. Avec un souci de modernisation et de respect de la tradition, il poursuit une œuvre entamée il y a plus d’un siècle et demi et prépare l’avenir au côté de son fils Carl-Ivan qui l’a rejoint en 2021 après une carrière dans le conseil en ingénierie et dans la finance. Les deux hommes partagent un secret : celui d’une recette inventée il y a près de 160 ans et dont la garde apporte son lot de contraintes : ainsi, eux  seuls peuvent préparer les sacs contenant le subtil mélange d’herbes, d’écorces et d’épices qui permettra la préparation de la liqueur dorée.

 Un procédé de production complexe

Elixir d'Anvers. © DR

© DR

Macération des plantes dans de l’alcool pur, distillation qui permet  d’obtenir “l’esprit” qui capture toutes les propriétés organoleptiques, fabrication dans un autoclave où sont ajoutés l’eau, l’alcool, le sucre et une infusion de safran et, enfin, maturation dans des fûts centenaires sont autant d’étapes nécessaires. Elles sont réalisées dans la distillerie – une des plus importantes réalisations de Jules Hofman, ambassadeur de l’Art nouveau à Anvers – dont le bâtiment et les outils de production (alambics, fûts, etc.) sont classés et peuvent faire l’objet d’une visite guidée sur demande.

Informations supplémentaires

Adresse

FX de Beukelaer
Haantjeslei 132
2018 Anvers
Belgique

Téléphone

+32 3 237 98 06

Instagram

Publicité

Tous les articles

Publicité