Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

22 July 2019

© Royalportraits Europe/Bernard Rubsamen /Bestimage/Photo News

Si les festivités commencèrent la veille avec un bal populaire à la place du Jeu de balles et un concert de musique classique au Palais des Beaux-Arts, en présence des souverains, du prince Lorenz et de la princesse Astrid, c'est bien ce dimanche que le centre de Bruxelles résonnait d'une foule enthousiaste. Pas d'ambiance Tomorrowland mais bien une atmosphère guinguette au parc royal pris d'assaut par des touristes mais surtout des Belges venus exprimer tout leur attachement à un pays certes surréaliste que chaque élection met en ballotage.

© Christophe Licoppe/Photo News

Dans son discours, le roi Philippe a appelé au dialogue, propos relayés par l'archevêque Jozef De Kesel lors du Te Deum à la cathédrale des Saints-Michel-et-Gudule auquel assistaient le couple royal et ses quatre enfants. Environ 1000 personnes patientaient sur le parvis pour acclamer les souverains, Mathilde ayant choisi une peu seyante robe en dentelle terracotta, et Élisabeth, lumineuse en tenue estivale fleurie. Le prince Laurent s'est quant à lui rendu à Bruges tandis que la princesse Astrid et son époux représentaient le chef de l'état à Namur. L'après-midi, la garde royale accompagna le Roi jusqu'au palais.

 © Christophe Licoppe/Photo News

Rejoint par la Reine, il salua les anciens combattants puis les membres des différentes instances du pays. La duchesse de Brabant, ses deux frères et sa soeur attendaient dans la tribune. La princesse Astrid qui venait de servir de médiateur entre son frère et le service du protocole patientait elle aussi, aux côtés de son époux le prince Lorenz et de la princesse Claire, tout de rouge vêtue. Lors du défilé, elle dut rappeler à l'ordre son mari, occupé à téléphoner... ou comment se faire à nouveau remarquer ! La journée se termina au parc royal où les souverains allèrent à la rencontre des Noirauds, bien connus du folklore bruxellois, mais aussi des pêcheurs de crevettes ou des figurants rappelant les 75 ans de la Libération ! Que la fête commence !

Publicité

Tous les articles

Publicité