Rédaction

25 September 2020

© Jonathan Adler

Céramiste, designer et auteur Jonathan Adler a lancé sa marque en 1993, après avoir abandonné des études d'avocat. Aujourd'hui, il propose des lignes de meubles et de luminaires, des accessoires... avec des points de vente dans le monde entier, et réalise des projets de design d'intérieur. Jonathan Adler a débuté les mains dans la terre, à façonner des objets en argile. Et il a redonné une impulsion moderne à la céramique et à l'artisanat, en général.

Un décor signé du designer d'intérieur Jonathan Adler
So trendy, le détail des franges sur le canapé Baxter. Coussins Siam et Eclipse, table basse Harlequin Capsule, lustre Milano. © Jonathan Adler 

Une ascension rapide

Depuis l'ouverture sa première boutique à SoHo à New-York, en 1998, l'univers de Jonathan Adler a grandi avec la création de mobilier puis l'aménagement d'intérieurs, appartements privés, hôtels, restaurants. Tandis que son livre "My Prescription for Anti-depressive Living – Mon ordonnance pour une vie anti-déprimante", publié en 2005, s'amuse avec les angoisses existentielles de notre époque. En 2011, Londres lui offre son premier show-room européen et même si, aujourd'hui, les collections d'objets et de meubles ont évolué, la céramique reste l'essence de tout. En 2019, il a notamment collaboré avec la marque H&M Home. Photophores, vases, coupes, mugs, plaids, coussins, ses accessoires offrent leur bonne humeur aux espaces trop sérieux et classiques.

Portrait du designer Jonathan Adler
© DR

Un grand coloriste

Valeurs authentiques, esprit fait main, glamour ensoleillé et californien, mélange de dolce vita à l'italienne et de modernisme américain des années 1950, dans ses créations, on se régale aussi d'une palette de couleurs pastel et acidulées qui rencontrent les teintes vives, calmées par le blanc et rehaussées de touches d'or, de fonte d'aluminium ou d'acier inoxydable. Ses objets clin d'œil et pied de nez, à l'art, de l'Antiquité au hip-hop, cultivent le grand écart entre des styles et les époques. Tandis que ses graphismes optiques, ses jeux de décors géométriques, damiers et rayures ou symboles anthropomorphiques se jouent des contrastes les plus audacieux.

Un salon dans des teintes pastels conçu par le designer Jonathan Adler
Ambiance pastel avec le canapé Brigitte, le fauteuil Philippe. Tables d'appoint Hans Barbell et Canaan, table basse Alphaville. © Jonathan Adler

Un style facile à intégrer

Défenseur d'une grande liberté d'association, dans les espaces qu'il aménage, Jonathan Adler s'inspire parfois des créations de Piero Fornasetti ou de Gio Ponti, d'une belle fantaisie. Ses tables basses au piètement sculptural sont incontournables. Ses décors en aplats de couleurs, à la façon d'un tableau cubiste s'immiscent dans toutes les ambiances. Tandis que ses céramiques immaculées constellées de dessins de lèvres, larmes, yeux dorés et ses vases aux décors noir et blanc, apportent une touche de sophistication sans excès.

www.jonathanadler.com

Publicité

Tous les articles

Publicité