Rédaction

06 July 2021

© Maison Natan

Depuis 1984, le créateur habille les femmes du royaume et les reines d'Europe. D'une saison à l'autre, ses défilés reflètent une passion engagée et intacte. Comme pour mieux célébrer la vie après une année comprimée, la collection couture arbore une nonchalance maîtrisée, une légèreté retrouvée. Les coupes, amples et longues, resserrées mais toujours fluides, allongent la silhouette. Les tailles sont hautes, les bustiers noués en pétales de drapés. Les lignes droites sont mixées, floutées. Les robes chemises sont ceinturées. Les bleus évoquent le ciel de la Méditerranée. Les longues étoles de voile composent une traîne couleur jaune éclatant. Tout traduit une envie d'optimisme et la joie, contagieuse, de renouer avec le plaisir de s'habiller.

Edouard Vermeulen, de Maison Natan, dans sa propriété du Zoute
© Marina Laurent/L'Echos

Edouard Vermeulen exprime plus que jamais sa relation à la nature et à la poésie. Son goût pour l'authenticité se traduit également dans sa demeure zoutoise érigée à proximité du Royal Zoute Golf Club dont il est membre depuis 45 ans (pourtant, il perfectionne depuis peu son swing). L'architecture traditionnelle de la propriété s'inspire des demeures familiales construites par l'architecte Viérin au début du XXe siècle à Bruges, Laethem-Saint-Martin, Knokke. Le mobilier, les œuvres et objets d'art y sont disposés de manière non conventionnelle.

Souhaitons à l'artiste de cueillir, au cours de déjeuners sur l'herbe entre amis ou de balades bucoliques qu'il affectionne tant, des fleurs qui nourriront son imagination.


Newsletter Lobby du 02 juillet 2021, rédigée par Paul Grosjean, rédacteur en chef de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du pouvoir, ici

Publicité

Tous les articles

Publicité