Inscrivez-vous à notre newsletter

Florence Thibaut

23 November 2022

L’histoire de Kick Cancer est celle d’une famille belge joyeusement recomposée, qui doit faire face au pire : la maladie de Raphaël alors âgé de neuf ans. Un tumeur élit domicile dans son pied. Heurtée de plein fouet par la rareté des innovations dans le traitement des cancers pédiatriques, sa maman, Delphine Heenen, a transformé son combat quotidien personnel en bataille collective. “Kick Cancer,  c’est ma famille, qui a progressivement été rejointe par d’autres familles, explique la  fondatrice de l’association et actuelle Kicker in chief managing director. Le cancer est une maladie de vieux. Plus on est jeune, plus la maladie est une ab-normalité. Il n’y a pas assez de recherche en oncologie pédiatrique et les chances de guérison chez les enfants stagnent. Les traitements sont les mêmes depuis trente ans. On a vraiment besoin  d’innovation et de nouveaux protocoles. C’est notre raison d’être.”

Une journée foudroyante

Pour stimuler la recherche et alerter l’opinion publique, l’année de Kick Cancer s’organise autour de grands rendez-vous, comme la traditionnelle course solidaire Run to Kick, fin septembre, parrainée par la jeune chanteuse Angèle depuis trois ans. “C’est une marraine très investie. Elle nous a même offert son piano de jeunesse pour une tombola, se réjouit Delphine Heenen. La course est un temps fort pour beaucoup de familles. Trouver de chouettes moments dans l’adversité est essentiel.” Cette année,  1650 participants se sont précipités au parc d’Osseghem au pied de l’Atomium. La course a permis de récolter 1 002 780 euros, une fantastique somme qui servira à alimenter cinq projets de recherche distincts, à l’échelle nationale et européenne.

Le 26 novembre, place à la Journée de l’Éclair, une journée très spéciale conçue par Pierre Marcolini en 2019. “Pierre  Marcolini est venu vendre ses éclairs à la boulangerie Matinale. En une heure trente, sans aucune publicité, ils étaient tous partis ! En 2020, trente boulangeries nous ont rejoints et en 2021, on comptait 150 points de vente. Chaque boulangerie choisit son parfum star. L’éclair est vendu un peu plus cher et tous les bénéfices nous sont reversés. C’est toujours un très gros succès.”

© Lydie Nesvadba

Au printemps prochain, Kick Cancer fera également son apparition dans les allées d’Art Brussels. “On essayera d’insuffler un esprit enfantin et espiègle autour de la foire. Tout l’enjeu est de faire se rencontrer le monde de l’art et celui de la recherche  pédiatrique.” En avril, une conférence abordera le thème du cancer chez les adolescents et les jeunes adultes. “C’est public avec des besoins pyscho-sociaux  particuliers, très différents des adultes et qui ne fait l’objet d’aucune prise en charge dédiée. Il est urgent de revoir leur trajet de soin.” L’objectif des différentes actions est à chaque fois de lever des fonds pour financer des projets concrets, de susciter la discussion et de sensibiliser le public. Le rendez-vous est d’ores et déjà pris le 24 septembre 2023 pour la prochaine Run  to Kick, puis à la mi-novembre pour la Journée de l’Éclair 2023.

Publicité

Tous les articles

Publicité