Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Viviane Eeman

08 April 2024

Early Birth

Elle vient de naître et pèse 1,090 kilo. Faustine a tout juste trente semaines. La fille de Laurence Daubies et Philippe Wright est une grande prématurée qui va achever de se construire à l’hôpital. Loin du champagne et des cadeaux qui accompagnent d’habitude l’événement, c’est toujours un choc. Les visites sont rares et s’opèrent en combinaison stérile. La prématurité est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de cinq ans. “Un monde dont on parle peu, un monde où les émotions sont décuplées, où chaque progrès est célébré comme une victoire”, explique la présentatrice de RTL-TVi, Caroline Fontenoy, dans le livre qui relate son expérience. Une fois à la maison, craintes et contraintes persistent, et une vigilance de tous les instants reste de rigueur, axée notamment sur les possibles problèmes psychomoteurs ou les retards de croissance.

prématurée

© Early Birth

Accompagner un moment particulièrement délicat

Après avoir vécu des semaines de grand stress, Laurence et son mari ont voulu aller plus loin en imaginant un projet porteur. Ils se sont rendu compte qu’il y avait beaucoup de choses qui pouvaient être améliorées autour des actes purement médicaux et ont créé au Chirec (hôpital Delta) Early Birth dans le but de faciliter la vie aux familles, mais aussi au personnel soignant. C’est là, dans l’une des plus importantes maternités de Belgique qu’est née leur fille. L’hôpital dispose d’un service de néonatalogie et accueille quelque 500 bébés prématurés par an.

Un bien-être mieux encadré

Aujourd’hui, l’ASBL a déjà mis sur pied de nombreuses initiatives qui pourraient facilement être répliquées dans d’autres environnements hospitaliers. En premier lieu, l’organisation et le financement de cercles de paroles animés par un néonatologue et un psychologue pour les papas, les parents et les familles endeuillées. Une plateforme est en construction afin de permettre à toute personne de partager des informations. Autre projet qui a vu le jour : amener en néonatalogie la fratrie “mise entre parenthèses” grâce à des ateliers, les mercredis, samedis et dimanches. Il y a des tournantes de lecture dans les chambres, y compris pour les bébés dont la famille ne peut être présente tous les jours, des “peau à peau” et des séances de massage, fondamentaux. Des kits de bienvenue sont distribués avec des produits spéciale-ment adaptés à la peau fragile des prématurés. Côté personnel soignant, l’ASBL a mis en place des formations continues en soins et développement qui suivent la certification NIDCAP (Newborn Individualized Developmental Care and Assessment Program), des team buildings et un encadrement psychologique. Les fonds servent également à l’achat du matériel spécifique nécessaire. Early Birth s’appuie sur des dons privés et organise de nombreux événements – séances de cinéma, compétitions de golf, chasse aux œufs de Pâques, marché de Noël – dans ce sens. Très dynamique, Laurence Daubies ne manque pas d’idées pour de fructueux partenariats et est toujours heureuse de pouvoir accueillir des bénévoles concernés et bien utiles, ainsi que du matériel neuf de bricolage ou de lecture, entre autres.

Lancia Ypsilon

Lifestyle

Vie mondaine

06/03/2024

Informations supplémentaires

Early Birth

IBAN : BE12 7340 6454 2492
earlybirth.be

Publicité

Tous les articles

Publicité