Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Catherine Godisiabois : "Il y a à ce jour de merveilleuses alternatives sans gluten"

  • Rédigé par Sandrine de Montmort
1 avis
Sharing on Facebook
Catherine Godisiabois : "Il y a à ce jour de merveilleuses alternatives sans gluten" © DR/Shutterstock.com

La naturopathe et micro-nutritionniste Catherine Godisiabois, spécialiste en troubles digestifs, et prise en charge des allergies et intolérances mais aussi de la fatigue chronique et troubles hormonaux, nous apporte quelques conseils afin de nous éclairer sur sa passion depuis toujours.

Eventail.be - Catherine Godisabois, quel est votre parcours ?

Catherine Godisabois - Férue de nutrition et autodidacte passionnée par les approches naturelles, j'évolue et travaille dans ce domaine depuis près de 20 ans et me suis formée en naturopathie en France, à l'Université de Poitiers en micro-nutrition, et au Cerden entre autres. Je poursuis mon parcours notamment à travers les conférences que j'anime pour les professionnels de la santé en mettant l'accent sur les dernières recherches et actualités pour continuer à me nourrir des partages et échanges qui m'aident à toujours évoluer. Je suis aussi aujourd'hui partenaire associée du laboratoire belge Nutrissentiel car je désirais communiquer sur les moyens à l'aide d'une gamme de compléments de qualité redoutable .

 

Portrait de la naturopathe et nutritionniste Catherine Godisiabois
© DR

 

- Pourriez-vous donner quelques conseils ?

- Rien de tel à mon sens que le vieil adage : « Mangez comme un Roi le matin, comme un Prince à midi et comme un mendiant le soir » Je l'applique au quotidien, et cela m'assure un max d'énergie et de concentration, mais aussi une belle protection face à la fatigue et au stress du quotidien, un sommeil réparateur grâce au repas léger à base de légumes du soir et un réveil avec vitalité ! Nous mangeons beaucoup trop le soir et à l'heure ou le jeûne intermittent est en vogue, je conseille de bien garder le petit-déjeuner protéiné (houmous, avocat, tahin, ...) de manger équilibré à midi en laissant de côté le sandwich, et de goûter avec un fruit de saison pour réaliser que le soir l'appétit est diminué et profiter d'un plat de légumes de saison cuits à la vapeur douce. Le tout doit rester gourmand pour les yeux et les papilles bien entendu.

 

Des légumes et des fruits pour une alimentation légère
© DR/Shutterstock.com 

 

- Et le gluten dans tout cela ?

- Cette fraction protéique présente dans les céréales modernes (blé en tête, seigle, orge et épeautre) et que l'on rajoute encore pour aérer la pâte devient un gros problème aujourd'hui à l'heure où les intestins sont fragilisés par l'alimentation moderne, le stress, les médicaments et j'en passe... Le blé d'aujourd'hui par ailleurs est hybridé, raffiné à outrance, glyphosaté et contient des fructanes qui fermentent dans notre intestin grêle et posent problème dans les cas de SIBO (small intestinal bacterial overgrowth ou pullulation de l'intestin grêle menant aux ballonnements, crampes et gaz redoutables). Il agresse notre microbiote de par une action précise et néfaste sur les protéines de jonctions serrées de la muqueuse de l'intestin menant à l'hyper perméabilité (intestin comme une passoire) et à l'inflammation chronique et engendre des troubles extra-digestifs via les gliadomorphines qui affectent notre cerveau telles des substances opioïdes.

 

Des barres énergétiques aux céréales sans gluten
© DR/Shutterstock.com 

 

- « Je n'y crois pas, c'est une mode encore » entend-on souvent ?

- Oui mais... il y a plein d'études très récentes qui montrent qu'en marge de la maladie coealiaque qui touche en réalité une petite partie de la population, et de l'allergie au blé et des intolérances, il y a aujourd'hui la « sensibilité au gluten » devenue une véritable entité clinique à part entière, on ne peut plus répandue et dont les tests de diagnostic sont en cours aux États-Unis pour ne pas tarder à arriver chez nous. En attendant et pour ne pas mourir idiots, si on mettait les céréales à gluten de côté une dizaine de jours pour en mesurer les bénéfices au niveau digestion, fatigue, éventuels maux de tête et troubles du comportement ? Il y a à ce jour de merveilleuses alternatives au pain en craquottes, pâtes de sarrasin, quinoa, millet, teff, riz, fonio, la liste est longue et variée et tant mieux !

 

Sandrine de Montmort
www.sandsab.com
 
Catherine Godisiabois
www.facebook.com/catgodi

 

 

 

Rédigé par Sandrine de Montmort