Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

France, Paris

Du 14 octobre 2022 au 29 janvier 2022

Walter Richard Sickert, Little Dot Hetherington at the Old Bedford Hall, c. 1888-1889, huile sur toile © James Mann / Collection particulière

Walter Sickert, Autoportrait, huile sur toile, vers 1896 © Leeds Museums and Galleries (Leeds Art Gallery), U.K. - Bridgeman Images

Walter Sickert, Autoportrait, huile sur toile, vers 1896 © Leeds Museums and Galleries (Leeds Art Gallery), U.K. - Bridgeman Images

Walter Richard Sickert est né le 31 mai 1860, à Munich, d’un père germano-danois, Oswald Sickert, et d’Eleanor Louisa Moravia, née Henry. Il démarre à Londres une carrière d’acteur, avant de devenir l’assistant du peintre américain James Abbott McNeill Whistler. Lors d’un séjour à Paris, il rencontre Degas qui lui fait découvrir l’espace pictural et l’art du trait, tout en lui conseillant de travailler de mémoire, en atelier, pour échapper à la “tyrannie de la nature”.

Walter Richard Sickert, Baccarat - the Fur Cape, 1920, huile sur toile © 2022 Tate Images

Walter Richard Sickert, Baccarat - the Fur Cape, 1920, huile sur toile © 2022 Tate Images

À Londres, Sickert est l’un des membres fondateurs du Camden Town Group, rassemblement d’artistes britanniques post-impressionistes (en 1905-1911). Il est une des figures principales de l’avant-garde du moment. Son intérêt pour l’art français trouve un écho en France. Si Degas a peint des scènes de café-concert incluant l’audience et l’orchestre, Sickert peignait des music-halls dans la même veine, mais avec une relation spatiale entre le public, l’orchestre et la scène confuse, ceci pour se libérer de la puissance du réel. Les gestes de ses personnages ne s’adressent à personne en particulier et ignore ce que le public voit. Les motifs de papier peint et de taches de couleur des élément structurants se réduisent à des aplats en deux dimensions, comme chez Henri Matisse.

Walter Richard Sickert, Rehearsal, c. 1885-1886, huile sur toile © Christie’s Images / Bridgeman Images

Walter Richard Sickert, Rehearsal, c. 1885-1886, huile sur toile © Christie’s Images / Bridgeman Images

Les œuvres “muettes” de Sickert sont incommunicables dans leur vibrance formelle. Partant souvent d’une photo en noir et blanc trouvée dans la presse, il en réinvente la couleur, flamboyante et lourdement étalée. Le peintre était un excentrique cosmopolite amateur de scènes urbaines mettant en scène des gens ordinaires. Il compte parmi les figures de premier plan dans la transition entre l’Impressionnisme et le modernisme.

Walter Sickert, L'Affaire de Camden Town, huile sur toile, 1909 © Collection particulière

Walter Sickert, L'Affaire de Camden Town, huile sur toile, 1909 © Collection particulière

En 1907, Sickert s’intéresse au Meurtre de Camden Town, l’assassinat d’une prostituée qu’il représente dans une mise en scène et un impasto de couleurs denses à la Bonnard. Comme Lucian Freud plus tard, Walter Sickert peint des nus obèses à la façon d’un laboratoire de recherche de lumière et de couleur. Il sort souvent les scènes de leur contexte pour que prime la touche picturale. A tort, Sickert a été un temps suspecté d’être été le serial killer Jack l’éventreur (The Ripper). L’artiste est mort à Bath, le 22 janvier 1942.

En couverture  : Walter Richard Sickert, Little Dot Hetherington at the Old Bedford Hall, c. 1888-1889, huile sur toile © James Mann / Collection particulière

Petit Palais, Avenue Winston Churchill, Paris, France

Fragile beauty

Arts & Culture

Du 18/05/2024 au 05/01/2025

Informations supplémentaires

Exposition

Walter Sickert
Peindre et transgresser

Dates

Du 14 octobre 2022 au 29 janvier 2023

Adresse

Petit Palais | Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
Avenue Winston-Churchill
75008 Paris, France

Horaire

Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h.
Fermeture des expositions temporaires à 19h les vendredis et les samedis

Site

www.petitpalais.paris.fr
Billetterie ICI

Publicité

Tout l'agenda