Rédaction

01 March 2022

Un Michel Vaillant art strips de Jean Graton

Les planches originales présentées sont issues des albums iconiques de Jean Graton Le Grand Défi (1959), Le pilote sans visage (1960), Le circuit de la peur (1961), La trahison de Steve Warson (1964), L’honneur du samouraï (1966) et Le Fantôme des 24 Heures (1970). La 24e Heure (1957), composée de 4 planches uniquement, occupe une place particulière dans l’exposition. Il s’agit de l’une des cinq histoires courtes destinées à tester le héros de Graton auprès des lecteurs du Journal Tintin. Une fin alternative à l’histoire publiée, jamais révélée, est exclusivement dévoilée aux spectateurs.

Michel Vaillant

© Jean Graton/Graton Éditeur/

Hommage au père d’un pilote de légende

Né à Nantes en 1923 et mort en janvier 2021 à Bruxelles, Jean Graton, le créateur de Michel Vaillant, fait partie du panthéon de la bande dessinée franco-belge. Un an après sa disparition, la galerie bruxelloise Huberty & Breyne est heureuse de présenter une exposition exceptionnelle consacrée à son pilote mythique. Inédite en Belgique, cette exposition ravira les fans de BD et de sport automobile, lesquels pourront y admirer, aux côtés de planches originales et d’éditions limitées, deux voitures exceptionnelles et uniques, incarnant la légendaire marque Vaillante.

Une planche de Michel Vaillant

© Jean Graton/Graton Éditeur/

Une planche de Michel Vaillant

© Jean Graton/Graton Éditeur/

Une planche de Michel Vaillant

© Jean Graton/Graton Éditeur/

Les bleus de coloriages de Francine Graton

Pour compléter cet ensemble, la galerie dévoile égale-ment 14 bleus de coloriage réalisés par Francine Graton, coloriste et scénariste de bande dessinée et épouse de Jean Graton. Comme le rappelle Dominique Petitfaux, historien de la Bande dessinée, « Francine Graton a joué un rôle essentiel dans Michel Vaillant : c’est elle qui était chargée de tout ce qui concernait la famille Vaillant et son évolution (mariages, naissances, etc.), Jean Graton se concentrant sur l’invention de péripéties liées au sport automobile. D’où la dualité originale de la série, à la fois bande sportive et family strip.« 

Portrait de Michel Vaillant de Jean Graton

© Jean Graton/Graton Éditeur/

Les voitures de collection

Enfin, les deux Vaillante, de véritables voitures de course et de route, donneront vie à l’univers légendaire de Michel Vaillant. La première Vaillante a été construite par Crosslé, un fabricant irlandais de voitures de course (depuis 1957, date de la création de Michel Vaillant par Jean Graton). À la suite d’une rencontre entre Paul McMorran, directeur de Crosslé, et Jean-Louis Dauger, directeur de la marque et du développement de Michel Vaillant, une série de 13 monoplaces numérotées Vaillante by Crosslé a été fabriquée. La Crosslé d’origine a été transformée pour se rapprocher le plus fidèlement possible de la Vaillante pilotée par Michel Vaillant dans l’album L’honneur du samouraï (1966) : shark-nose, pare-brise, habitacle en cuir brun, volant et pommeau de vitesse en bois, roues jaunes, échappement blanc et, bien sûr, couleur bleue Vaillante. C’est une de ces 13 monoplaces qui est présentée dans cette exposition, avec un certain nombre de planches de L’honneur du samouraï ayant inspiré le design de cette monoplace.

La Vaillante de Crosslé
La Vaillante Le Mans GT

La Vaillante Le Mans GT est quant à elle le fruit du rêve d’un petit garçon devenu grand. À 8 ans, Marcel Sylvand se délecte de la lecture de La trahison de Steve Warson (1964) en admirant les formes rondes et sportives de la fameuse Vaillante de Michel Vaillant et Steve Warson de la Carrera Panamericana. Près de 60 ans plus tard, après une carrière de carrossier en Savoie, Marcel fabrique chaque pièce de cette Vaillante Le Mans GT à partir d’un châssis de Datsun 260 Z de 1978. 5 années et 2.500 heures de travail pour un résultat extraordinaire à découvrir pour la première fois lors de cette exposition.

Informations supplémentaires

Exposition

Jean Graton – Michel Vaillant Art Strips

Adresse

Galerie Huberty & Breyne
Place du Châtelain, 33
1050 Bruxelles

Dates

Du 10 mars au 20 avril 2022

Publicité

Tous les articles

Publicité