Inscrivez-vous à notre newsletter

Agnès Zamboni

01 February 2022

Cosmos d'ici et au délà, CID

Depuis la nuit des temps, l’Univers est une source d’émerveillement. Le design, comme tous les arts, n’échappe pas à cette fascination qui nous immerge dans le système solaire, les galaxies lointaines ou l’exploration minière extraterrestre. La traversée commence avec le couple de designers américains emblématiques Charles et Ray Eames et leur film Powers of Ten, réalisée en 1977, évoquant la taille relative des choses. À la même époque, un autre designer iconique Verner Panton crée le tapis Luna, esquissant un motif organique composé de huit cercles de teintes jaunes, grises ou vertes et évoquant la diffusion de la lumière émise par la lune. Nombre de ses luminaires, comme Moon Lamp, évoquent aussi cet astre. Bien d’autres designers, d’hier et d’aujourd’hui, le prennent comme source d’inspiration pour concevoir des systèmes de diffusion de la lumière artificielle.

Cosmos d'ici et au délà, CID

Suspensions lumineuses Kuu, Elina Ulvio. © Karin Ulvio

Quant aux récents meubles prospectifs du Studio Nucleo, ils s’inspirent des études de l’Agence spatiale européenne (ESA) et sont conçus pour être entièrement produits et réalisés en impression 3D, sur la Lune, en utilisant la régolithe (couche de poussière située à la surface d’une planète sans atmosphère ou d’un satellite). Alors que le mobilier du Studio Futhermore, en aluminium, simule la roche perforée lunaire, sculptée comme un marbre ou un granit.

Cosmos d'ici et au délà, CID

Table Moon Mission, Kyoshi, Studio Nucleo pour Driade. © Studio Nucleo

Cosmos d'ici et au délà, CID

Table Moon Mission, Kyoshi, Studio Nucleo pour Driade. © Studio Nucleo

Cosmos d'ici et au délà, CID

Table Sphaera, Jesse Visser. © Tijl dhe Nije

Il faut aussi évoquer tous les objets qui illustrent les quatre lois physiques (gravitation, interaction nucléaire forte, attraction nucléaire faible et champs magnétiques) ou ceux qui font référence aux tout premiers instants de l’histoire de l’Univers et aux trous noirs… Car le début et la fin des temps se rejoignent dans les mêmes questionnements. Cette exposition, qui ouvre les portes de notre imaginaire, a été organisée avec la collaboration du cosmologue et physicien belge Thomas Hertog qui dirige aujourd’hui un groupe de recherches sur la relation entre le Big Bang et la théorie des cordes.

Chroniques royales

Informations supplémentaires

Exposition

Cosmos
Design d’ici et au-delà

Adresse

CID – Site du Grand-Hornu
Rue Sainte-Louise, 82
7301 Hornu

Publicité

Tous les articles

Publicité