Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Corinne Hoex : La valse des reinettes

AuteurLivreMade in Belgium

Eric Brucher

12 June 2024

Chacune a sa petite fierté et on ne la leur fait pas, à elles, plus à leur âge : ce sont les Reines du bal de Corinne Hoex (Grasset), notre toujours radieuse académicienne. Merveilleux roman en trente petites scènes de chambre – car cela se passe aux Pâquerettes, résidence pour personnes âgées, en compagnie de mesdames Prunier, Spinette, Simonart, Pincemin, Serein, Coppens ou Chapelier… Un roman ciselé, de haute élégance et de tant d’esprit : au fond, de haute vitalité coquine !

Certes, il y a l’exil de ces vieilles dames dans ce lieu soustrait à l’humanité ordinaire ou active ; certes, il y les petites méchancetés qui valsent et le persiflage acide de ces braves personnes entre elles. Mais ce qui touche et en même temps amuse – et parfois tellement fort ! – c’est chacune aux prises étonnées avec ce corps qu’elles ne reconnaissent parfois plus, puisque l’âge que l’on se sent n’est plus nécessairement celui de ses artères. Or elles n’ont pas renoncé, certes, à vivre les plaisirs de l’anatomie… Ah, chère madame Spinette, la bien-nommée… Un régal d’implicite, de sous-entendus, de second degré. Puis il y a les souvenirs aussi, “frétillants” et “fougueux”, « pas du tout convenables », ces souvenirs « en pleine forme » autour de soi, que le corps comme l’esprit ne saurait se résoudre à oblitérer. Alors oui, on rit beaucoup – j’ai ri beaucoup : l’intégration des migrants, les escargots, les marches, l’oraison et la discipline…

Et puis la logique, disons, parallèle de ces vieilles dames (non, pas de monsieur dans ces chambres, ils ont tous déjà été enterrés : du moins ils ne manquent pas de se rappeler à leurs bons souvenirs), en contraste évidemment avec celle des services et soins prodigués. “Déconnectées”, dit-on à ces bonnes dames, c’est-à-dire fêlées (à la mesure des crevasses de leurs rides), pour ne pas dire folles… Et le contraste entre ces deux logiques est naturellement très drôle également.

Ah, ces modestes petites fleurs que sont les pâquerettes : ne sont-elles pas, par-delà la mort, promesse et annonce de résurrection ? D’ailleurs, comme madame Serein, lorsqu’on est en réalité Sœur Marguerite-Marie Alacoque, béatifiée et dûment canonisée, n’est-on pas très vivante pour toujours auprès de Jésus ?

Photo de couverture : © Corinne Hoex

Extrait de Nosferatu le vampire de Friedrich Wilhelm Murnau, 1920

Psychoses, l’expressionnisme dans l’art et le cinéma

Arts & Culture

Comment la peinture et les arts graphiques ont-ils influencé le cinéma expressionniste né au début du XXe siècle ?

France, Lodève

Du 15/06/2024 au 15/09/2024

Informations supplémentaires

Livre

Les Reines du bal

Autrice

Corinne Hoex

Éditeur

Grasset

Publicité

Christine Ockrent : « Xi Jinping gouverne les milliardaires comme il gouverne le pays »

Livres

Dans son nouveau livre-document, Christine Ockrent enquête sur les plus connus des milliardaires chinois D’autres grands patrons, plus discrets, sont passés au crible. Avec une constante : le numéro un chinois gouverne les milliardaires au nom du parti communiste qui a tous les pouvoirs. Jusqu’à quand ?

Tous les articles

Publicité

Tous les articles