Inscrivez-vous à notre newsletter

Viviane Eeman

29 December 2023

Hambourg, mi-décembre. L’équipe du CAV&MA (Centre d’Art Vocal et de Musique Ancienne) en charge de la gestion du Namur Concert Hall, Olivier de Spoelberch et quelques journalistes, tous très impatients ont rendez-vous chez Steinway & Sons pour la dernière étape du processus engagé pour doter le lieu d’instruments exceptionnels. La sélection du piano a été confiée au célèbre pianiste Éric Le Sage. Également créateur de Musique à l’Empéri, le Festival international de Musique de Chambre de Salon-de-Provence qui fête ses 30 ans, il connaît parfaitement le Namur Concert Hall où il s’est produit à plusieurs reprises.

Eric Le Sage © Viviane Eeman

Patricia Wilenski, Olivier de Spoelberch et le CEO de Steinway devant le piano sélectionné © Be Culture

Pendant que nous visitons la prestigieuse manufacture, il peaufine son choix dans le vaste espace où les pianos, alignés comme à la parade se suivent sans tout à fait se ressembler. Après deux heures d’essais, le verdict tombe. C’est le dernier-né qui est élu pour son très grand potentiel, son toucher particulièrement agréable et sa sonorité riche et puissante. « Je n’ai pas choisi un piano pour moi, mais celui qui me semblait le mieux adapté » précise-t-il. Un moment émouvant estampillé par un  “Selected” bien en vue. Dès janvier, il rejoindra la scène du Concert Hall de Namur.

Salle de sélection des pianos © Be Culture

Inaugurée en septembre 2021, cette salle de 800 places à l’acoustique savamment étudiée bénéficie déjà d’un piano Maene à cordes parallèles. Très prisé par Daniel Barenboim pour qui il a été conçu à l’origine, il est unique en Belgique. « Vivement conseillé par l’ingénieur du son qui a suivi la construction de la salle, il reprend la richesse sonore des pianos historiques et correspond parfaitement à une partie de la production du Concert Hall tournée vers la musique ancienne et la musique baroque », complète Patricia Wilenski qui codirige le CAV&MA.

Olivier de Spoelberch au Grand Manège à Namur © Olivier de Spoelberch

Seul petit hic, sa complexité le rend moins facile à appréhender. Et l’enjeu est là. « Pour Namur, il était essentiel d’avoir également un piano polyvalent parce que les artistes n’ont pas toujours beaucoup de temps pour se préparer », remarque Éric Le Sage. En revanche, pour les concerts, les deux pianos peuvent se compléter.

Contactée par téléphone Dominique de Spoelberch qui n’avait pu être présente organise depuis 30 ans des concerts chez elle au château de Flawinne. Quand le Grand Manège a ouvert ses portes, elle a tout de suite vu l’importance de participer aux achats essentiels d’instruments. L’orgue positif d’abord, le Maene ensuite et le Steinway D aujourd’hui. « Je pense, dit-elle, que c’est une façon de promouvoir ce qu’on aime, chacun selon sa sensibilité. Le monde a besoin de plus de beauté et c’est une façon d’y contribuer. »

Photo d’illustration : Choix du piano avec Eric Le Sage et les journalistes © Olivier de Spoelberch

Arts & Culture

Belgique, Charleroi

Du 10/02/2024 au 05/05/2024

Informations supplémentaires

Sur internet

Publicité

Tous les articles

Publicité