Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Willem-Alexander et Maxima, de Munich à Rome

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Willem-Alexander et Maxima, de Munich à Rome © Droits réservés

Comme chaque année, les souverains ont visité un land allemand, une façon de réaffirmer les liens privilégiés qui existent, tant au niveau économique que patrimonial, avec ce voisin de poids sur l'échiquier européen.

Cette fois, il s'agissait du land de Bavière. Willem-Alexander et Maxima ont donc atterri à Munich où était prévue une visite de la Alte Pinakothek en vue d'un partenariat culturel. Un cadre géant fut l'occasion d'un moment de franche détente quand le Roi et la Reine posèrent pour l'objectif des photographes. Suivirent une halte au siège du géant BMW qui célèbre son centenaire, un déjeuner avec le ministre-président, la promotion de la cuisine néerlandaise sur un marché culinaire international, une conférence sur la cyber-sécurité et un dîner de gala à l'hôtel de ville.

Les jours suivants, le couple royal découvrit un centre de technologie médicale sous l'égide de Siemens et ralliait Erlangen puis Nuremberg où ils se rendirent dans la salle 600 du tribunal où se tinrent les fameux procès. De retour aux Pays-Bas, la reine Maxima, accompagnée de la princesse Beatrix, rencontrait Angela Merkel lors de la remise du prix Four International Freedom Awards à Middelburg, une nouvelle allusion tetonne en une seule petite semaine.

 

willem-alexander--maxima-pape-francois-rome
© Droits réservés

 

Quelques jours plus tard, une escapade privée à Rome permettait aux souverains de retrouver leurs filles et de s'imprégner de la culture antique lors d'une visite du Colisée. Seule partie semi-officielle, une audience accordée par le pape François à Willem-Alexander, Maxima, Catharina-Amalia, Alexia et Ariane qui s'est assortie d'un portrait souvenir. La Reine a pu converser en espagnol avec son compatriote... ne sont-ils pas tous les deux d'origine argentine? Comme ses filles, elle portait le noir puisque le blanc demeure privilège des souveraines catholiques.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez