Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Les funérailles du prince Alexandre de Yougoslavie

  • Rédigé par Super User
6 avis
Sharing on Facebook
Les funérailles du prince Alexandre de Yougoslavie se sont déroulées au mausolée royal d'Oplenac Les funérailles du prince Alexandre de Yougoslavie se sont déroulées au mausolée royal d'Oplenac © Droits réservés

Les funérailles du prince Alexandre de Yougoslavie, décédé à Paris à l'âge de 91 ans, se sont déroulées au mausolée royal d'Oplenac, en présence de sa famille.

Au premier rang, on reconnaissait le Président serbe, le prince héritier Alexandre, filleul du défunt, son fils, le prince Pierre, la princesse Katarina, le prince Michel de Yougoslavie, fils du prince Alexandre et de la princesse Maria-Pia de Savoie, la princesse Barbara de Yougoslavie, seconde épouse et veuve du prince Alexandre, son fils, le prince Dushan, le prince Serge de Yougoslavie et son épouse Léonora, la princesse Elizabeth de Yougoslavie, soeur du disparu. Étaient également présents le comte Hans-Veit de Toerring-Jettenbach, cousin germain et grand ami du prince, la princesse Linda de Yougoslavie, veuve du prince Tomislav, et son fils le prince Georges. Le prince a rejoint son frère Nicolas et ses parents, Paul et Olga de Yougoslavie, inhumés au mausolée royal en 2012.

Alexandre de Yougoslavie naît le 13 août 1924 à White Lodge, Richmond Park, demeure des ducs d'York, futures roi George VI et reine Elizabeth. Son père, le prince Paul de Serbie, est diplômé d'Oxford et très lié aux futurs souverains qui furent témoins à son mariage avec la princesse Olga de Grèce, en 1923, une soeur de Marina, duchesse de Kent. Ce n'est pas une surprise si la duchesse d'York accepte de devenir la marraine du nouveau-né. Les deux couples resteront d'ailleurs fidèles en amitié en dépit des vicissitudes de l'histoire. Un frère, Nicolas, né en 1928, et une soeur, Elizabeth, qui voit le jour en 1936, viendront agrandir le cercle familial. Le prince Alexandre étudiera à Eton et suivra une formation de pilote à la Royal Air Force. En 1934, suite à l'assassinat à Marseille du roi Alexandre de Serbie, le prince Paul est appelé à faire partie du conseil de régence mis en place durant la minorité de l'héritier du trône, un autre prince Alexandre, dont le parrain n'est autre que son petit-cousin ... le prince Alexandre, décédé cette semaine !

 
 Avec cette disparition, le gotha a perdu l'une de ses grandes figures. © Droits réservés


Victime d'une campagne de dénigrement qui le poussera à l'exil, le prince Paul et sa famille se fixent à Paris. Le prince Alexandre, convié à la croisière de l'Agamemnon, en Méditerranée, organisée par la reine Frederika de Grèce, rencontre la princesse Maria-Pia de Savoie et l'épouse à Cascais, au Portugal, le 12 février 1955. En dépit de quatre enfants, Dimitri, Michel, Serge et Hélène, le mariage finira en divorce en 1967. Le prince s'unira en secondes noces à la princesse Barbara de Liechtenstein le 2 novembre 1973. Ils auront un fils, le prince Dushan, né le 25 septembre 1977. Longtemps, le prince Alexandre travaillera pour le joaillier Harry Winston. Il vivait à l'avenue Montaigne depuis des décennies et était, avec son épouse, une figure très appréciée du tout-Paris. Profondément intéressé par l'histoire de sa famille, il était très accessible aux chercheurs. Il sera à l'origine de la fondation du Serbian Unity Congress, créé en réaction à la guerre sanglante que connut la région au début des années 1990. Le gotha a perdu l'une de ses grandes figures.

Rédigé par Super User