Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Kate et William, leur tour d’Écosse triomphal

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
2 avis
Sharing on Facebook
Brillante opération de séduction de la part du Duc et de la Duchesse de Cambridge (elle, tout en tartan) en Écosse Brillante opération de séduction de la part du Duc et de la Duchesse de Cambridge (elle, tout en tartan) en Écosse © Chris Jackson/Empics Entertainment/Photo News

Retour aux sources pour les ducs de Cambridge qui ont retrouvé avec amusement l'université de Saint-Andrews, là où est née leur idylle voici bien des années maintenant. Cette étape faisait partie d'un tour d'Écosse que le couple princier a effectué au nom de la reine Élisabeth.

Une fois encore, la souveraine peut se féliciter du capital sympathie dont bénéficient 'Kate et William', une embellie bienvenue à l'heure où l'Écosse réclame un nouveau référendum pour son indépendance mais aussi un peu de baume au cœur alors que la plus célèbre granny du Royaume-Uni commence à se lasser des sempiternelles jérémiades de Harry qui n'en finit plus de s'étaler dans la presse, multipliant les contre-vérités.

 

Le duc et la duchesse de Cambridge, William et Kate assistent à une danse traditionnelle écossaises
© Polaris/Photo News

 

William a débuté ce périple triomphal en solitaire par l'antique cérémonial de la remise des clefs du palais royal d'Holyroodhouse. Quelques passes dans un club de foot d'Edimbourg et des tours de circuit automobile au volant d'un engin pas vraiment identifié précèdent une visite mémorable dans un home pour personnes âgées où William s'est fait draguer par Betty, une pensionnaire sans complexe de 96 ans avec qui il a dégusté une glace !

Mais l'ouverture solennelle de l'assemblée de l'église d'Écosse constituait assurément l'événement majeur du séjour, côté volet officiel. Le fils aîné du prince Charles fut accueilli pour la circonstance par Nicola Sturgeon, Première ministre depuis 2014. Á l'arrivée de la duchesse de Cambridge, le couple s'est rendu dans un centre sportif où les jeunes en souffrance apprennent à évacuer leur rage en boxant. Une escapade sur les îles Orkney pour inaugurer un nouvel hôpital fut suivie d'une escale dans le comté de Fife où Kate et William ont revécu leur période universitaire comme une madeleine de Proust, allant même jusqu'à déguster un fish and chips en amoureux dans le restaurant qu'ils fréquentaient à l'époque.

 

Kate et William, les ducs de Cambridge, ont planté un arbre en Écosse
© Polaris/Photo News

 

Ils plantèrent un arbre pour commémorer leur passage avant de faire une course endiablée de char à voile sur la longue plage de Saint-Andrews, un moment d'anthologie qui a ravi spectateurs et journalistes. Le retour à Édimbourg fut marqué par une rencontre avec des enfants au Starbank Park et des échanges improvisés sur un court de tennis pour insister sur les bienfaits du sport. La duchesse de Cambridge a ensuite reçu la petite Mila Sneddon au palais de Holyroodhouse. Toute de rose vêtue pour respecter le souhait de son invitée, Kate rencontrait enfin celle avec qui elle avait échangé par téléphone pour l'encourager alors qu'un lourd traitement contre la leucémie la clouait au lit.

 

Kate, duchesse de Cambridge, avec Mila Sneddon, atteinte de leucémie
© Polaris/Photo News 

 

Une séance spéciale du film Cruella fut ensuite organisée pour des membres du personnel soignant d'Écosse, une façon de rendre un hommage senti à tous ces acteurs méritants qui ont aidé à la lutte contre le COVID. La cérémonie de clôture de l'assemblée de l'église d'Écosse et quelques pas de danse d'acrobates des Highlands terminèrent en beauté ce séjour que les ducs de Cambridge, tous sourires, ont rendu triomphal !

Rédigé par Christophe Vachaudez

Actualités liées