Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Á la rencontre des sinistrés, Philippe et Mathilde sur le terrain

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
1 avis
Sharing on Facebook
Les souverains belges au chevet de la population durement touchée par les inondations Les souverains belges au chevet de la population durement touchée par les inondations © DR

Plus de quarante communes de Belgique ont connu des inondations catastrophiques entraînant la destruction de quartiers entiers. La détresse est grande à Pepinster, Verviers, Esneux, Spa, Theux, Hamoir ou Liège où nombre de personnes ont tout perdu. Avec près de 30 morts et une centaine de disparus, notre pays paie un lourd tribut à ces crues dévastatrices qui semblent se multiplier. Le roi et la reine ont voulu apporter leur soutien aux populations sinistrées et se sont rendus à Rochefort et Chaudfontaine

Le souverain a rencontré au cœur de la cité ardente des victimes choquées par les débordements de ce fleuve qui a pourtant marqué par ses bienfaits l'histoire millénaire de Liège. La Vesdre, l'Amblève, l'Ourthe sont toutes sorties de leur lit, emportant tout sur leur passage, gonflant de façon inconsidérée le cours de la Meuse, entrainant une inondation massive de toute la vallée, avec des conséquences aux Pays-Bas.

 

Le roi et la reine des Belges au milieu d'une rue innondée
© DR 

 

Chaussés de bottes, Philippe et Mathilde ont essayé de réconforter les habitants, parcourant l'eau boueuse des chaussées immergées. Ils marchaient dans les pas de leurs prédécesseurs car, bien tristement, la Belgique a déjà dû faire face à nombre de crues de cette ampleur. Ainsi, en 1995, c'est en barque que le roi Albert et la reine Paola se sont rendus à Hastière, durement touchée par les eaux.

En février 1984, c'est le roi Baudouin qui, plusieurs jours durant, avait sillonné la vallée de l'Ourthe complètement dévastée. Á une dame transie de froid, il avait même offert son manteau. En 1956, il avait débuté son règne par de terribles inondations qui avaient submergé les villages de Lillo, Melsele et Kalo en province d'Anvers.

 

Le roi Albert et la reine Paola des Belges lors des inondations de Liège
© Didier Lebrun/Photo News

 

Quant aux météorologues, ils se rappellent encore de la crue spectaculaire de la Meuse, encore elle, qui sortit de son lit, créant des murs d'eau entre 3 et 5,5 m à Seraing, envahissant les rues de Liège sur une hauteur de 1,5 m. Le roi Albert et la reine Élisabeth, arrivés à bord d'un train chargé de vivres, arpentèrent en barque les voiries devenues canaux, s'aventurant parfois sur de branlantes planches en bois afin d'être au plus près de la population.

Ce véritable plongeon dans le passé montre à quel point le phénomène cyclique s'est accentué lors des dernières décennies, suscitant l'inquiétude grandissante des observateurs de l'évolution climatique.

Rédigé par Christophe Vachaudez