Pour vous offrir une meilleure expérience, notre site utilise des cookies. Pour continuer à naviguer, vous devez accepter notre politique de cookies

J'accepte

Informations des cookies

Notre site utilise des outils, tels que des cookies, pour analyser et améliorer votre expérience. Vous pouvez vous désinscrire de ces suivis:

Statistique

Nous utilisons des outils, tels que Google Analytics, pour suivre le trafic Web et vérifier l'efficacité de notre site.

Essentiel

Cookies requis pour les services essentiels et les fonctionnalités telles que les formulaires de connexion, l'intégration du panier et le contrôle d'accès. Sans eux, notre site Web ne peut pas fonctionner correctement et nous ne pouvons fournir aucun service. La désactivation n'est pas disponible.

Ces paramètres seront conservés pendant 24h

A+ A A-

Un nouveau duc de Wellington

  • Rédigé par Christophe Vachaudez
0 avis
Sharing on Facebook
Wellington’s country house à Stratfield Saye Wellington’s country house à Stratfield Saye © Droits réservés

Neuvième du nom, Arthur Charles Valerian Wellesley est devenu duc de Wellington à la mort de son père, ce 31 décembre, à l'âge de 99 ans. Ce nom qui a une consonance toute particulière en cette année de bicentenaire de Waterloo est donc toujours porté par la descendance directe de ce célèbre Lieutenant-Général, vainqueur de Napoléon.

De cet illustre ancêtre, le Duc actuel a d'ailleurs hérité une résidence londonienne, à deux pas de Buckingham, regorgeant de souvenirs et de cadeaux aujourd'hui exposés au public. Au London N°1, surnom de Apsley House, s'ajoute le domaine campagnard de Stratfield Saye House, dans le Hampshire, et une grande propriété près de Grenade où Lady Diana séjournait parfois. En outre, le duc de Wellington est grand d'Espagne, duc de Ciudad Rodrigo, titre confirmé par le roi Juan Carlos en 2010, duc de Vitória, marquis de Torres Vedras, comte de Vimeiro et marquis de Douro au Portugal, comte de Mornington et prince de Waterloo avec le prédicat d'altesse!

 

Le duc et la duchesse Arthur de Wellington © Droits réservés

 

Né le 19 août 1945, le duc a épousé une descendante du Kaiser, la princesse Antonia de Prusse, fille du prince Frédéric et de Lady Brigid Guiness, dont il a eu cinq enfants, Arthur, Honor, May-Luise, Charlotte et Frederick. Après des études à Eton puis à Christchurch à Oxford, l'aristocrate a rejoint le parti conservateur tout en soutenant différentes institutions comme le Royal College of Art ou le English Heritage qui oeuvre à la préservation du patrimoine. Aujourd'hui, le duc est membre du comité de direction de nombreuses entreprises et gère les différentes propriétés familiales dont il a depuis longtemps repris la charge, son père étant bien trop âgé pour l'assumer pleinement.

 

Rédigé par Christophe Vachaudez