Rédaction

20 November 2014

© Droits réservés

D'origine norvégienne, cette tante peu connue du roi Albert II était autrefois au service de la princesse Ragnhild, soeur du roi Harald de Norvège, quand elle fut remarquée par le prince Carl. Ce dernier, frère cadet des reines Astrid de Belgique et de Martha de Norvège, avait derrière lui une vie plutôt tumultueuse. Petit-fils du roi Oscar II, il provoqua un scandale quand, s'étant épris de la comtesse Elsa de Rosen, il décide de l'épouser en 1937. Écarté de la cour et privé de ses titres, il devient prince Bernadotte par décision du roi Léopold III. Le couple a une fille Madeleine qui s'unira au comte belge Charles-Albert Ullens de Schotten-Whetnall. Carl et Elsa divorcent en 1951. Le prince convole alors avec sa maîtresse dont il se sépare en 1961. En 1978, il reprendra le chemin de l'autel pour s'unir à Kristine Rivelsrud. Un temps persona non grata suite au scandale de Huseby quand le prince dilapide la fortune d'une riche veuve dont il avait la confiance, Carl retrouvera le chemin de la Norvège et sera toujours apprécié aux réunions de famille pour son humour et sa bonne humeur.

La princesse Carl Bernadotte et la comtesse Marianne Bernadotte © Droits réservés

La grande-duchesse Joséphine-Charlotte avait beaucoup d'affection pour lui, tout comme la famille royale de Norvège qui célèbrera en grande pompe ses 90 ans. Décédé en 2003, celui qui fut un passionné de safaris et un familier d'Aristote Onassis, laisse une veuve qui se partage entre Oslo et Malaga où elle possède la villa Capricorno. Discrète, la princesse assistait pourtant à tous les grands événements du gotha, jadis avec son époux, aux funérailles du roi Baudouin, ou seule, au baptême de la princesse Estelle de Suède. Les funérailles ont eu lieu dans la chapelle du palais de Drottningholm, en présence des familles royales de Suède et de Norvège. Mais personne n'était venu de Belgique!

Publicité

Tous les articles

Publicité