Inscrivez-vous à notre newsletter

Christophe Vachaudez

11 December 2023

Les souverains belges ont été accueillis par le président Frank-Walter Steinmeier et son épouse Elke Büdenbender, un couple qu’ils connaissent bien depuis les la tenue de réunions régulières entre les chefs d’état des pays de langue allemande. La journée débuta par un passage des troupes en revue et la signature des livres d’or au château de Bellevue, la résidence présidentielle qui fut autrefois le palais citadin du prince Auguste Ferdinand de Prusse. N’est-il pas idéalement situé, à deux pas du Reichstag, de la colonne de la victoire et de la porte de Brandebourg que le roi des Belges ne pouvait manquer.

© Frederic Andrieu/Pool/Photonews

Après la photo souvenir, Philippe et Mathilde, toute de vert vêtue, ont rendu hommage aux soldats tombés au mémorial de la Neue Wache, jadis poste de garde du palais royal de Berlin. Une réunion bilatérale à l’hôtel de ville a précédé le banquet d’état durant lequel la reine a brillé par son élégance dans une robe de velours lie de vin signée Armani, le chef coiffé de la base du diadème des neuf provinces. L’aérospatial était à l’honneur lors de la deuxième journée qui a mis en lumière la collaboration belgo-allemande dans les recherches menées sur les exoplanètes, sur l’expérimentation en astrobiologie et sur les météorites… un volet de la visite qui a ravi le monarque passionné par tout ce qui touche à l’espace. Hasard du calendrier, une classe de Saint-Vith était elle aussi en visite au centre aérospatial, une belle surprise pour les élèves !

© Frederic Andrieu/Pool/Photonews

La deuxième halte du jour a fourni la photo la plus cocasse du voyage quand le roi et la reine, dûment casqués, ont posé dans le tunnel 50Hertz à 30 mètres sous terre, là où se situe l’artère électrique de la capitale teutonne. Après le secteur de l’énergie, ce fut l’intégration qui s’est inscrite au programme avec la découverte d’un centre multidisciplinaire où les activités de cuisine ou de menuiserie servent de vecteurs pour se fondre dans la société. Une rencontre avec le chancelier Olaf Scholz s’est ajoutée avant la soirée de retour qui s’est distinguée par un concert offert par les souverains aux autorités allemandes. Des morceaux de Mozart, Duparc, Lekeu, Franck et Schubert avaient été choisis.

© Bert Van Den Broucke/Photonews

© Bert Van Den Broucke/Photonews

Le dernier jour s’est déroulé au cœur de la ville de Dresde avec un arrêt à une entreprise de semi-conducteurs qui collabore avec la Belgique et un volet culturel qui a permis aux souverains de découvrir les trésors de la peinture ancienne de la Gemäldegalere. La cathédrale de la Sainte-Trinité et sa crypte qui conserve les dépouilles de 49 membres de la famille royale de Saxe figuraient également au planning tout comme le marché de Noël où les souverains se sont laissé tenter et ont goûté le célèbre Glühwein, clôturant ce voyage dans une ambiance des plus festives, à la santé des relations belgo-allemandes !

Photo de couverture : © Photo News

Agenda

Belgique, Stavelot

Du 17/05/2024 au 19/05/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité

Tous les articles