Inscrivez-vous à notre newsletter

  • HLCÉ

Christophe Vachaudez

03 April 2023

Le président Frank-Walter Steinmeier a innové en accueillant ses hôtes devant la porte de Brandebourg, lieu bien symbolique de la ville de Berlin. Salut de 21 coups de canon, survol d’avions militaires et régiments en rang d’oignon, rien ne manquait à cette réception de bienvenue qui se poursuivit, le soir venu, par un dîner de gala au château Bellevue. Ce palais qui fut construit en 1786 pour le prince Auguste-Ferdinand de Prusse, fils cadet du roi Frédéric-Guillaume Ier de Prusse, et qui fut lourdement endommagé en 1945, a été reconstruit et est devenu depuis 1994, la résidence du président fédéral. Parmi les invités, quelques cousins de Charles III furent très remarqués, à commencer par le prince Philippe de Hohenlohe-Langenburg, son épouse Saskia et sa sœur Xenia, ou encore les margraves Bernard et Stéphanie de Bade. Rejoint par son épouse Elke Büdenbender, le président allemand avait mis les petits plats dans les grands et Camilla qui avait reçu comme Charles l’Ordre du mérite, plus tôt en journée, brillait de mille feux coiffée du diadème Boucheron de Mme Greville et vêtue d’une robe signée Bruce Oldfield, un des couturiers favoris de la princesse Diana.

© i-Images /Polaris

Le lendemain, le roi Charles a tenu à rassurer les politiciens teutons lors de son discours au Bundestag de l’amitié et de la volonté de coopérer du Royaume-Uni, quelque peu ostracisé depuis le Brexit. Fidèle à ses principes, le Roi a visité une forme biologique à Brandenburg spécialisée dans la production de fromages. Il a reçu un gâteau en forme de couronne sous le regard amusé des autorités. Il s’est ensuite rendu au centre des réfugiés de l’aéroport de Tegel et a apporté son soutien aux unités amphibie britanniques collaborant avec les troupes germaniques sur la base de Finowfurt, non loin de Berlin.

© i-Images/Polaris

De son côté, la Reine s’est elle aussi préoccupée du sort réservé aux réfugiés en les visitant au Refugio Cafe tout en se ménageant un passage à l’opéra comique de Berlin où elle a rencontré avec un plaisir évident les chanteurs dûment costumés et grimés pour cette circonstance exceptionnelle. Curieusement, rien n’était prévu le soir et on peut supposer que le couple royal a passé une soirée au calme.

© Ben Birchall/PA Wire

Le troisième et dernier jour, Charles et Camilla ont mis le cap sur Hambourg où une foule compacte les attendait sur le parvis de l’hôtel de ville où la maire leur a offert une réception de bienvenue avec échange de cadeaux. La journée fut en partie consacrée à honorer la mémoire des victimes des conflits et des enfants déportés mais Camilla s’est ensuite absentée pour rallier une école où elle a fait le bonheur des jeunes élèves impressionnés de rencontrer une vraie reine pour la première fois. Le programme s’est clôturé par une soirée conviviale que les souverains ont donnée dans un entrepôt du port, le Schupen52. Pas de diadème, ni d’habit de gala… ce qui donne peut-être le ton pour les prochaines visites officielles, sans doute moins solennelles mais tout aussi efficaces !

The Vault Art Gallery

Arts & Culture

Ixelles

Publicité

Tous les articles

Publicité