Inscrivez-vous à notre newsletter

François Didisheim

17 May 2022

Quand on parle de famille, au Zoute, on pense forcément aux Lippens et aux Nellens. Mais cette semaine, c’est une autre tribu que nous mettons dans la lumière. Les De Nil, associés aux Cambier. Sur cette partie de la côte, ces deux noms sont associés depuis toujours et connus de tous. On peut même l’affirmer : reconnus de tous !

Cambier–De Nil, ce sont les spécialistes de l’immobilier exclusif. Et des agences immobilières, ce n’est pas ce qui manque ici. Le secteur est hyper-porteur car les acheteurs sont plutôt aisés financièrement parlant… voire beaucoup plus. Des petits agents indépendants aux grosses structures, tout le monde ici à bien compris l’intérêt qu’il pouvait tirer de ce business lucratif. Mais chez Cambier–De Nil, la philosophie est quelque peu différente. D’abord, par leur histoire.

Cambier-De Nil, le spécialiste des biens de prestige à Knokke-le-Zoute © Immo Cambier De Nil

À l’initiative de la première agence, il y a Roland De Nil, alors architecte. Dans les années 60, il se rend compte que de plus en plus de ses clients sont désireux d’acquérir des biens immobiliers à Knokke-Le-Zoute. Fort de ce constat, il décide d’ouvrir l’une des premières agences immobilières de la côte, à Duinbergen. Immo De Nil est né ! Elle deviendra bientôt Cambier–De Nil, lorsque Catherine De Nil et Patrick Cambier, tous deux passionnés par l’immobilier, créeront une première agence à la place Albert du Zoute, suivie par une extension sur la Zeedijk (la célèbre digue). Un troisième bureau existe aujourd’hui sur la Kustlaan, au coeur du coeur du Zoute. Trois adresses des plus prestigieuses pour une clientèle avertie.

Mais qu’est-ce qui fait le succès de cette enseigne ? Pourquoi ne peut-on pas la mettre dans le même sac que les autres ? Qu’est-ce qui différencie ses acteurs des nombreux autres agents immobiliers présents tout le long de notre belle et prisée côte ?
Deux éléments semblent ressortir. Tout d’abord, la passion. La passion pour Knokke, pour les lieux d’exception que cette commune peut offrir mais surtout pour l’immobilier évidemment, de préférence exclusif et, disons-le franchement, haut-de-gamme ! Ensuite, il y a l’expertise. Celle-ci ne fait aucun doute : la réputation de l’agence à ce niveau n’est plus à faire. Convaincue que la spécialisation mène au professionnalisme, Cambier–De Nil est devenu, au fil des années, un acteur qui compte vraiment à Knokke et dans ses environs directs.

Le Zoute, on le sait, est ultra-prisé. Mais à Knokke, il y a des quartiers plus recherchés que d’autres : “Le triangle entre le minigolf, l’église des Dominicains et le tennis reste le must, à tout le moins pour les villas. Mais le quartier à l’arrière du golf et celui de l’ancienne clinique, qui traditionnellement n’étaient prisés que par les résidents à l’année, le deviennent aussi pour les seconds résidents et fonctionnent de mieux en mieux”, détaille Olivier De Nil. Enfin la crise du Coronavirus et le confinement, l’agence l’a ressenti aussi … mais pas vraiment comme tout le monde : “Quand le gouvernement a fait le choix d’un confinement strict au printemps 2020, on s’est dit qu’on se dirigeait vers une année catastrophique. Elle a été une année record ! 2021 a été très bonne aussi mais sans atteindre de tels sommets. Non qu’il y ait moins de demandes, au contraire, mais parce qu’il y a moins d’offres…”. Tout est dit ! Rien à ajouter.

© Immo Cambier De Nil

Quand, en hiver, on voit ici le nombre de grues de chantiers et de panneaux « À vendre » ou « À louer », on peut affirmer sans grand risque que le succès de l’immobilier de luxe au Zoute n’est pas près de se démentir. Bien du contraire !

Vous voulez en savoir plus sur le rêve et l’évasion que promet Cambier–De Nil ? Foncez sur le tourne-page du Zoute Paper.

Newsletter Lobby du 13 mai 2022, rédigée par François Didisheim, fondateur de Lobby. Retrouvez Lobby, la revue des cercles du pouvoir, ici

Publicité

Tous les articles

Publicité

Tous les annonces