Inscrivez-vous à notre newsletter

Sylvie Dejardin

29 November 2022

Pascale Naessens

© DR

L’Éventail – Les fêtes approchent à grands pas… Quels conseils pourriez-vous donner pour préparer un repas à la fois sain et gourmand ? 
Pascale Naessens – Pour éviter de vous stresser le jour J, choisissez un plat que vous avez déjà préparé auparavant. Votre hospitalité sera appréciée plus encore que vos talents culinaires. N’essayez pas d’imiter la cuisine d’un restaurant, où toute une équipe s’affaire. Bien souvent, vous serez seul(e) aux fournaux. Pour éviter de prendre du poids sans se priver de petits plaisirs, le mieux est d’éviter le pain, les croquettes, les pommes de terre… Consommez-les avec grande parcimonie et tentez de les remplacer par des légumes qui ajoutent de la couleur et du volume aux plats. À consommer sans modération avec de l’hulie d’olive. Cela donne de la variété dans les saveurs et c’est excellent pour la santé.

– Pour ne pas arriver éreinté(e) au réveillon, est-il possible de cuisiner un repas de fête qui ne demande que peu de travail ou qui pourrait être préparé à l’avance ? 
– Ce qui prend beaucoup de temps et d’énergie est le dressage des assiettes. Je préfère de loin proposer des plats qui peuvent être mis au four et que l’on dispose ensuite sur la table. Tout le monde se sert, c’est très convivial et familial. Vous pouvez proposer du poisson ou de la viande, avec des légumes différents et colorés. Tout le monde prend ce qu’il veut, sans stress. Le grand avantage ? Tout peut se préparer à l’avance. Quand les invités arrivent, il suffit de mettre les plats au four, de régler la minuterie et de profiter de la soirée. Un fois cuits, placez les plats sur la table et tout le monde peut commencer à les déguster, y compris vous. Mon livre Ma cuisine avec 4 ingrédients fourmille d’idées pour un succès garanti.

– Les petits fours sont très appréciés mais particulièrement caloriques. Par quoi les remplacer sans se priver du plaisir de l’apéritif ? 
– On ne pense plus vraiment en termes de calories, ce n’est pas tellement le problème. Ce sont plutôt les aliments raffinés, préparés avec du sucre et de farine. Ils sont très additicifs et ils ne rassasient pas, contrairement aux aliments non transformés, bien plus nourrisants. Il est donc préférable de laisser de côté le pain et les toasts et de servir, par exemple, un cocktail de crevettes sur une purée de céleri-rave avec une mayonnaise maison, servi dans une verrine. C’est très savoureux et rassasiant. Vous mangerez moins, tout en étant délicieusement satisfait.

Recette de jerrets d'agneau par Pascale Naessens. © DR

© DR

– Que pourriez-vous conseiller comme entrée et comme plat principal ? 
– Je vous suggère comme entrée la « Soupe au potiron avec champignons et feta”. Comme plat, préparez un jarret d’agneau aux tomates et romarin. Il se prépare rapidement mais doit cuire assez longuement. Pour deux personnes, prévoyez deux jarrets d’agneau, un gros oignon blanc, une boîte de tomates pelées de 400 g, un ravier de tomates cerise (ou une boîte de tomates en dés), huit branches de romarin et six gousses d’ail. Préchauffez le four à 180°C. Saisissez les jarrets d’agneau sur tous leurs côtés. Salez et poivrez. Coupez l’oignon en deux, puis en tranches et faites-les étuver avec de l’huile d’olive dans une poêle allant au four.  Coupez les gousses d’ail en deux et incorporez-les. Ajoutez les tomates pelées et les tomates cerise. Déposez les branches de romarin à côté. Salez et poivrez. Mouillez avec un verre d’eau ou de vin rouge. Déposez les jarrets d’agneau sur les légumes. Couvrez la poêle et placez deux heures au four. Vous trouverez une foule de recettes (dont ces deux-ci) dans mon livre Ma cuisine vraie. Toutes sont simples à réaliser et vraiment délicieusement saines.

Chocolat chaud doux au beurre de cacahuètes par Pascale Naessens.

© DR

– La bûche est une institution pour le dessert. Que proposez-vous comme alternative saine qui ravira toutes les papilles ? 
– Je n’ai jamais aimé la bûche classique, même quand j’étais enfant. Je vous propose une délicieuse alternative : mon chocolat chaud à la pâte de cacahuète que vous trouverez dans mon livre Ma cuisine avec 4 ingrédients.  Pour quatre petites portions ou deux grosses, vous avez besoin de deux œufs, 30 g de beurre, 100 g de chocolat à 85 % de cacao, du beurre de cacahuètes et – facultativement – 30 g de sucre. Faites fondre le chocolat au four à 80°C. Battez les œufs avec le sucre en une masse consistante et aérée. Incorporez délicatement le chocolat fondu aux œufs. Mettez quelques cuillerées à soupe de ce mélange dans chaque ravier et déposez une cuillerée à soupe de beurre de cacahuètes au centre. Ajoutez un peu de mélange et cuisez 13 minutes au four à 80°C. Même les desserts peuvent être bons pour la santé. Bien nourrir son corps permet d’associer plaisir et ligne sans culpabiliser !

Gastronomie & Oenologie

Informations supplémentaires

Livre

Publicité

Tous les articles

Publicité