Martin Boonen

18 February 2022

Une table dressée au Gastronomico

Que n’a-t-on pas encore écrit sur la cuisine italienne ? Rien, sans doute. Mais il est bon parfois de se rappeler qu’elle ne se limite pas à la pasta ou aux pizze. Et c’est ce que réussit Renaud Waeterloos avec Il Gastronomico.

Mise en place au Gastronomico

© Salade Tout

Si son nom ne vous évoque peut être rien, en revanche, celui de Riccota & Parmesan vous est sans doute plus familier. C’est en effet Renaud Waeterloos qui est à l’origine de cette célèbre osteria du cœur de Bruxelles, à l’ambiance typiquement latine et à la cuisine savoureuse.
Avec Il Gastronomico, il se lance un nouveau défi : ouvrir un restaurant gastronomique basé sur une cuisine locale et raisonnée au cœur de Bruxelles.

Un dressage du chef du Gastronomico

© Salade Tout

Sa nouvelle adresse prend place au bout de la rue de la Fourche, une petite ruelle perpendiculaire à la rue de L’Ecuyer où se trouve déjà Riccota & Parmesan. Les deux restaurants sont d’ailleurs mitoyens. Mais les similarités s’arrêtent ici. Au Gastronomico, exit les murs de briques apparentes, la chaleur étouffante du four à pizza, le brouhaha envoûtant des discussions endiablées …

La salle, intimiste, du Gastronomico

© Salade Tout

Chez Il Gastronomico, l’ambiance est douce et feutrée. On entre dans la toute petite salle (18 couverts, pas un de plus) comme dans le salon d’une connaissance. Épaisse moquette au sol, lambris de bois peints dans un vert canard chaleureux que des touches de décoration dorée et des motifs art déco viennent réhausser. Les lustres de cristal et les fauteuils en tissu donnent un indéniable côté boudoir intime, assez flatteur.

Au bout de ce petit salon confortable, on découvre la minuscule cuisine ouverte, donnant l’impression que le chef Michel Wahaltere cuisine spécialement pour nous.

Michel Wahaltere, le chef du Gastronomico

Le chef, Michel Wahaltere © Salade Tout

La carte est à l’image de la salle : petite, mais belle ! Quatre antipasti, deux primi, quatre secondi, trois dolci et une sélection de fromages. Cette sélection précise est de bonne augure. Dans l’assiette, on ne s’y trompe pas. Si les plats sont relativement classiques (carpaccio, risotto, riz de veau, canard, velouté…), le chef vient régulièrement twister les plats avec un petit quelque chose auxquel on ne s’attend pas : au velouté de potiron et champignons, il ajoute un peu de cappuccino parfumé à la truffe ; le carpaccio de biche et céleri est relevé par de la pomme verte ; le canard est accompagné par une petite sauce aux cerises amarena et foie gras ; et cætera, et cætera … comme on disait en latin. Il n’y a que les bigoli à la truffe blanche qui restent désespérément classiques. Mais, il est si réussi qu’on se rend vite compte qu’il n’est pas toujours nécessaire de réinventer l’eau chaude, quand bien même les shows culinaires comme Top Chef voudraient nous prouver le contraire.

Le velouté de potiron du Gastronomico

© Salade Tout

Un plat du Gastronomico

© Salade Tout

Un verre de vin au Gastronomico

© Salade Tout

Le canard colvert du Gastronomico

© Salade Tout

Les bigolli aux truffes

© Salade Tout

Des figues et du foie gras au Gastronomico

© Salade Tout

Un verre de prosecco

Il Gastronomico, la dolce vita, version grand luxe © Salade Tout

Seul petit bémol : les généreuses portions décourageant d’essayer trop de choses sans risquer de renvoyer en cuisine des assiettes à moitié dégustées. Qu’à cela ne tienne, pour faire le tour de la carte, il faudra revenir.

Informations supplémentaires

Restaurant

Il Gastronomico

Cuisine

Italienne gastronomique

Adresse

Rue de la Fourche 55
1000 Bruxelles

Publicité

Tous les articles

Publicité