Inscrivez-vous à notre newsletter

Florence Thibaut

15 September 2022

Née il y a quatorze ans avant l’explosion du marché de la seconde main, la boutique Lady Dandy a passé ses premières années rue du Page. « L’espace était plus intimiste, plus étroit et plus sombre, avec des tons plutôt dorés et noirs », explique Priscilla Cuevas, la tête chercheuse de Lady Dandy. Styliste de formation ayant dessiné pour des marques Belges comme Mer du Nord ou Chine, elle se lance dans le dépôt-vente de seconde main de luxe assez tôt dans sa carrière. « Petite, j’ai toujours été fascinée par les vêtements. J’adorais me déguiser. Créer des looks est encore ce qui me plait le plus. Vendre du classique m’ennuie ».

Les associés de Lady Dandy Gaëlle van der Straten et Priscilla Cuevas © Lady Dandy

La fondatrice s’allie rapidement à Gaëlle van der Straten, montée à bord deux ans après le début du projet. Si le succès a toujours été au rendez-vous, le profil des aficionados de la boutique s’est étoffé avec le temps. « Au départ, nos clientes étaient des amies d’amies. Aujourd’hui, on a vraiment de tout. Certaines ne jurent plus que par le vintage, d’autres aiment le mix & match. Il n’y a pas d’âge limite, ni de socio-type. L’intérêt pour une consommation plus responsable n’a fait que progresser ». On trouve de nouveaux arrivages chaque semaine, ce qui rend la chasse aux trésors encore plus excitante.

© Lady Dandy

Clin d’œil au courant Memphis

Fan des années 60’s et 70’s, décennies joyeuses et âge d’or pour la mode, Priscilla Cuevas a conçu la décoration de sa nouvelle boutique comme une ode à la couleur et au courant Memphis, avec l’aide de l’architecte Caroline Notté. « On sort de deux années terribles. On avait envie de peps, de rayé et de couleurs flash. Je suis personnellement amoureuse des années 60. On osait tout, dans la mode, l’architecture ou encore le design. Tous les styles qui existent aujourd’hui sont inspirés de ces années-là ». On se croirait presque à Palms Springs ou à Miami.

© Lady Dandy

Plus grande et dotée d’un espace modulaire, la nouvelle adresse permet au duo d’exposer plus de pièces, toujours de luxe. « Mes critères de sélection ne changeront pas. J’aime les pièces fortes, avec du caractère et qui racontent une histoire ». Si la fondatrice se met en scène en posant avec de nombreuses pièces sur Instagram, pas question d’ouvrir un e-shop. « C’est un deuxième magasin. Notre équipe est trop petite pour cela. Et puis, j’aime la rencontre, voir les clientes en vrai. Je veux proposer une expérience, un chouette moment pour soi ».

Les deux associées profiteront également de leur nouvel écrin ixellois pour organiser pour la première fois des évènements. « Nous avons envie d’accueillir des vernissages et des expos, mais aussi de mettre en lumière des créateurs et designers belges. Notre nouvel espace s’y prête super bien ».

Informations supplémentaires

Boutique

Lady Dandy – Vintage Luxury

Adresse

Rue du Prévôt, 8
Bruxelles 1050
(Chatelain)

Publicité

Tous les articles

Publicité