Martin Boonen

22 July 2022

La forêt de Soignes

Le Dolce La Hulpe Brussels, c’est un complexe hôtelier premium logé très discrètement au cœur de la forêt de Soignes, à seulement dix minutes des Quatres Bras de Tervuren. Il est le parfait exemple qu’il ne faut parfois pas aller très loin pour déconnecter complètement, même le temps d’une journée.

© Dolce La Hulpe

À votre arrivée en fin de matinée, direction L’Argan, le restaurant du Dolce. Un nouveau chef vient de prendre ses quartiers derrière les pianos de la cuisine : Gregory Vandenborre. Dans la grande tendance du retour des restaurants d’hôtel, il est là pour secouer un peu une adresse qui peinait à trouver son public (en dehors des résidents de l’hôtel). Et ça se voit. La carte est, peut-être, un rien consensuelle mais elle a le grand mérite d’être variée. Le chef ne cache pas ses influences méditerranéennes et réserve une place d’honneur au végétal. Les fruits rôtis au barbecue qui accompagnent la burrata en entrée en sont une lumineuse illustration.

Gregory Vandenborre

Le chef Gregory Vandenborre © Dolce La Hulpe

© Dolce La Hulpe

Le décor de L’Argan, à la foi sobre et spectaculaire, est très réussi. À travers ces grandes baies-vitrées qui donnent sur un paysage forestier, on a l’impression de s’asseoir dans la canopée.

La belle salle de L'Argan, pratiquement dans la forêt © Dolce La Hulpe

La terrasse du restaurant donne, à première vue, une impression plus brouillonne. Le désordre des plantations et les tables de pic-nic en bois dénotent dans ce décor jusque-là plutôt luxueux. Ombragée par les frondaisons toutes proches, la terrasse de L’Argan est pourtant déjà une première bouffée de fraîcheur dans une journée qui n’en manquera pas.

© Dolce La Hulpe

© Dolce La Hulpe

© Dolce La Hulpe

Après un déjeuner léger mais gourmand, petit passage à la réception de l’hôtel pour prendre possession de vélos ou trottinettes électriques (pensez à la réserver à l’avance). Au départ du Dolce, de nombreux itinéraires de balades forestières, aux difficultés diverses, plairont à tous, du sportif du dimanche à l’athlète confirmé. L’un deux nous emmène à travers bois jusqu’au domaine provincial du parc de La Hulpe. La balade tourne autour du très joli château de La Hulpe pour dessiner une boucle qui nous ramène vers le Dolce. À l’ombre des grands arbres de l’ancienne propriété Solvay, la fraîcheur est encore au rendez-vous.

© Dolce La Hulpe

De retour de cette jolie balade, c’est la piscine du spa du Dolce qui nous attend (là aussi, il vaut mieux réserver à l’avance). Rien de mieux pour se détendre un peu plus. L’eau est à la température idéale, celle des piscines des grands hôtels. La piscine est intérieure mais la grande terrasse privée permet aux nageurs de profiter aussi du soleil. Le spa est, lui, opéré par Cinq Monde, gage d’un grand sérieux et d’un grand confort.

La piscine du Dolce La Hulpe

© Dolce La Hulpe

La terrasse de la piscine du Dolce La Hulpe

© Dolce La Hulpe

Le spa

© Dolce La Hulpe

À la sortie de la piscine, il n’est pas encore tout à fait l’heure de dîner. Qu’à cela ne tienne, on se dirige vers une autre terrasse, celle du bar de l’hôtel. Installée sous de grands pins dont les hautes couronnes filtrent les derniers rayons de soleil de l’après-midi, c’est le moment idéal pour profiter d’un cocktail ou, qui sait, de quelques bulles.

L’apéritif pris, il est temps de découvrir la formule buffet barbecue de L’Argan. Et là, surprise, la triste première impression de la terrasse est vite oubliée. L’éclairage inspirée d’une simplissime guinguette, le bar installé dans un ancien container maritime restauré, le buffet dressé sur des nappes blanches dans des chauffes plats brillants, ces deux larges Big Green Egg d’où émanent de délicieuses effluves de viandes et de poissons grillés… oui, décidément, le tout donne une impression à la fois décontracté et assez chic. Le buffet propose un large choix de salades, de légumes en différentes cuissons, de viandes, de poissons et de crustacés… et même de la pizza, grâce à un grand four installé sur la terrasse.

© Dolce La Hulpe

Les fameux Big Green Egg du barbecue © Dolce La Hulpe

© Dolce La Hulpe

À l’heure du dernier verre, sous la voûte étoilée, on profite encore un peu de la fraîcheur de la forêt, tout en se réjouissant de savoir qu’une parenthèse forestière et luxueuse est possible, à seulement quelques minutes du centre surchauffé de Bruxelles.

Publicité

Tous les articles

Publicité