Inscrivez-vous à notre newsletter

Martin Boonen

09 February 2024

Flandre occidentale et orientale, entre Gand et Courtrai

On commence naturellement par le chef-lieu de province de Flandre orientale : Gand. Moins touristique que son homologue de Flandre occidentale, Bruges, Gand n’est pourtant pas moins belle et se montre nettement plus animée et dynamique. Se balader le long des canaux encadrés par ces façades flamandes typiques et historiques, autour du château des comtes de Flandre ou de la cathédrale Saint-Bavon est gage d’un moment tendre et romantique.

© DR/Shutterstock.com

© DR/Shutterstock.com

© DR/Shutterstock.com

Mais avant de se lancer à la découverte de la ville, on dépose ses bagages au Yalo Boutique Hotel. Idéalement situé le long d’un canal et aux portes du centre historique (tout y est accessible à pied), il offre à ses visiteurs un cadre moderne et urbain, avec des chambres design et confortables, un bar à vin et à cocktails, un restaurant qui agrémente les classiques de la cuisine locale avec des influences internationales et contemporaines. Ne passez pas à côté de son impressionnant rooftop qui offre une vue imprenable sur la ville.

© Yalo Urban Boutique Hotel Ghent

© Yalo Urban Boutique Hotel Ghent

© Yalo Urban Boutique Hotel Ghent

© Yalo Urban Boutique Hotel Ghent

En quittant Gand et avant de prendre la direction de Courtrai, faîtes un petite halte à Laethem-Saint-Martin. La commune la plus riche du pays est aussi un très joli territoire, propret, où rien ne dépasse et qui respire, à chaque coin de rue, l’opulence bourgeoise qui fait penser à un décor de cinéma. Allez luncher à l’Auberge du Pêcheur, c’est une institution de la région. On déguste dans cette élégante brasserie installée dans un environnement bucolique, le long de la Lys, une cuisine de terroir raffinée et joliment exécutée où tout est fait maison. Savourer un verre en terrasse en profitant du ballet des bateaux de plaisance sur la Lys est particulièrement relaxant.

© L'Auberge du Pêcheur

À mi-chemin entre Gand et Courtrai, se trouve la petite ville de Waregem. C’est l’endroit idéal pour continuer la découverte de cette région. Notamment pour aller jusqu’à Courtrai, en flirtant avec la frontière française. Cette proximité avec le Nord de la France n’est pas seulement géographique, elle est aussi culturelle. Courtrai se la joue volontier francophile. Les notables courtraisiens et les familles patriciennes de la ville n’ayant jamais abandonné l’usage du français, ils profitent de la moindre occasion pour filer à Lille, la grande ville la plus proche de chez eux. Les francophones s’y sentent donc bien accueillis, ce qui n’est malheureusement plus toujours le cas partout en Flandre, notamment dans certains coins de la côte. Rien que pour ça, l’arrière-pays flamand gagne à être connu.

Courtrai © DR/Shutterstock.com

Courtrai © DR/Shutterstock.com

Courtrai © DR/Shutterstock.com

Courtrai © DR/Shutterstock.com

Pour rayonner dans cette région, on s’arrête donc à Waregem, à l’Hotel T, un joli boutique hôtel au cœur de la bourgade. Son décor au design épuré et lumineux, faisant la part belle aux matériaux nobles, lui confère une atmosphère apaisée. Le beau bar de l’hôtel accueille les résidents ou les hôtes de passage pour un verre à l’apéritif, accompagné de snacks délicats. Si vous avez la chance d’y passer le dimanche, vous pourrez profiter d’une formule brunch qui vaut le détour. Cerise sur le gâteau de la détente en amoureux, le salon de massage de l’hôtel propose plusieurs formules bien-être et différents types de massages.

© Hotel T

© Hotel T

© Hotel T

Les Ardennes flamandes

Alors que la Flandre est réputée pour son faible relief, il y a un petit coin de Flandre orientale qui tente, modestement, de déjouer les clichés : les Ardennes flamandes. Cette région autour d’Audenarde et de Zottegem, profite en effet de pentes douces qui structurent son horizon et dont le nom est un hommage aux paysages nettement plus encaissés de l’Ardenne wallonne. On découvre dans ces paysage champêtre préservés avec ses villages pittoresques ou ses petites villes culturelles, ses chaussées tortueuses, ses rangées de peupliers, ses sentiers couverts. Ces sentiers et chemins en font une région particulièrement appréciée des randonneurs et des cyclistes, qui, au gré de leurs balades, prennent le temps de s’imprégner de la romantique campagne flamande.

Les Ardennes flamandes © DR/Shutterstock.com

Les Ardennes flamandes © DR/Shutterstock.com

Les Ardennes flamandes © DR/Shutterstock.com

Les Ardennes flamandes © DR/Shutterstock.com

Le point de départ idéal de cette escapade est sans doute le luxueux bed & breakfast Au Porte Bonheur, dans l’exquis petit village de Zwalm. Ici aussi, le confort contemporain épuré, les matériaux naturels et bruts, les finitions haut de gamme, s’accordent parfaitement avec la ruralité presque sauvage du paysage. Ce b&b cossu possède son propre centre de bien-être privé où il vous est loisible de prendre soin de vous en amoureux pour une parenthèse enchantée : hammam, jacuzzi, massage, différent type de sauna… rien n’est oublié pour vous faire oublier les tracas du quotidien.

© Au Porte Bonheur B&B

© Au Porte Bonheur B&B

© Au Porte Bonheur B&B

© Au Porte Bonheur B&B

© Au Porte Bonheur B&B

Le Porte Bonheur possède même son propre bateau sur lequel le capitaine de l’établissement vous emmènera dans une croisière romantique sur la Lys. En voilà, une Saint-Valentin qui sort des sentiers battus.

Photo de couverture : © DR/Shutterstock.com

Arts & Culture

Belgique, Bruxelles

Du 10/03/2024 au 18/04/2024

Publicité

Tous les articles

Publicité