Inscrivez-vous à notre newsletter

Rédaction

23 November 2022

© DR

Marina Cartalis avec sa 'Greenbox'. © DR

Marina Cartalis avec sa 'Greenbox'. © DR

L’idée a surgi à la veille du confinement. Créer une boîte contenant de petits ateliers prêts à l’emploi pour amuser les enfants et soulager leurs parents. Dès la Goodlockbox mise en ligne, c’est la ruée ! Six commandes à la minute ont obligé Marina Cartalis à suspendre l’offre dès le premier soir, puis à honorer les demandes en travaillant nuit et jour, avec l’aide d’amis et de voisins. Mais le pli était pris… La petite box devient un phénomène. L’engouement est tel que cette battante s’organise, s’appuie sur des ateliers protégés et des prisons pour l’aider dans la confection de boîtes qui vont trouver des valeurs inédites. Leur nom se transforme. Le confinement a poussé chacun à modifier sa façon de vivre. La fondatrice choisit, dès lors, le chemin du partage et du lien mis en avant dans ses nouvelles – et surprenantes – BetterflyBox. Leur logo, un papillon, évoque la métamorphose et les évolutions. Un principe que la créatrice va appliquer à ses boîtes aux déclinaisons multiples.

Ateliers Do It Yourself

Son public cible est large. Pour les maisons de repos, Marina Cartalis imagine des Welcome Boxes propres à distraire les seniors d’une manière inattendue, comme à tisser des liens avec les petits-enfants. Elle met également sur pied des boîtes de bienvenue pour les entreprises, mais aussi pour les anniversaires, le team building ou des box répondant à des thèmes récurrents. De la compagnie d’assurance au zoo, le concept séduit et fonctionne.

Jamais en retard d’une idée, Marina poursuit son ascension et participe à l’économie circulaire en lançant des boîtes “à recycler”. Les RSE, quant à elles, ont pour but de responsabiliser aux enjeux écologiques et sociétaux avec des ateliers de sensibilisation. Les box gastronomiques chatouillent agréablement les papilles. Sans oublier le rêve, avec celles créées par des artistes, comme le peintre contemporain José Mangano. Marina met aussi à disposition d’astucieux designs en papier à recycler, imaginés par Christophe Coppers. Vous l’aurez compris, les boîtes, dont le prix varie selon l’importance, peuvent être personnalisées à l’infini.

Une Xmas Box pour réchauffer les cœurs

De circonstance, la Christmas Box rouge et or a pris racine dans nos problèmes d’énergie et surfe avec humour sur le côté “cosy”, avec des plaids, des mitaines, du tissu pour confectionner l’enveloppe d’une bouillotte ou réaliser soi-même des bougies. Rien n’y manque pour que la fête soit réussie, du rond de serviette aux paillettes et aux feutres colorés, en passant par les boules rondins à suspendre au sapin, sans oublier le chocolat noir de marque ! Pour les tutos, il suffit de scanner un QR code. Last but not least, la Christmas Box s’accompagne, en option, d’un certificat d’empreinte carbone.

Mais déjà Marina Cartalis s’envole vers d’autres aventures avec une Green Box très ambitieuse et européenne, dotée d’une appli de géolocalisation (au choix) qui pourrait favoriser la biodiversité. Affaire à suivre !

Publicité

Tous les articles

Publicité